Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

8-14 octobre JEAN 11-12

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 8-14 octobre JEAN 11-12 le Lun 8 Oct - 9:14

Josué

avatar
Administrateur
8-14 octobre

JEAN 11-12



  • Mort de Lazare (1-16)

  • Jésus console Marthe et Marie (17-37)

  • Jésus ressuscite Lazare (38-44)

  • Complot pour tuer Jésus (45-57)

2 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Lun 8 Oct - 9:48

chico.

avatar
Jésus retourne en Judée.

a. Le message des sœurs. Lazare, de Béthanie, frère de Marthe et de Marie (celle qui oignit le Seigneur), étant malade, les sœurs en informent Jésus. Jésus déclare que cette maladie n’aboutira point à la mort, mais servira à la gloire de Dieu et à la manifestation du Fils de l’homme (versets 1-4).
b. Le retard de Jésus et les hésitations des disciples. Jésus aimait les deux sœurs et Lazare ; cependant il reste encore deux jours où il est. Quand il se propose de retourner en Judée, les disciples lui objectent les récentes tentatives meurtrières des Juifs. Par l’allégorie de l’homme qui marche pendant le jour et ne bronche pas, Jésus leur fait comprendre qu’il n’y a pas de dangers dans la voie de l’obéissance à Dieu. Puis il leur apprend que Lazare dort et qu’il va l’éveiller. Les disciples, prenant cette parole à la lettre, Jésus leur dit ouvertement que Lazare est mort ; à cause d’eux, il se réjouit de ce qu’il n’était pas à Béthanie. Il donne le signal du départ, et Thomas dit : Allons, et mourons avec lui ! (versets 5-16).

3 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Lun 8 Oct - 11:21

samuel

avatar
Administrateur
La résurrection de Lazare.
L'évangéliste décrit ainsi (versets 1,2) en quelques mots très simples, le lieu de l'événement dont il va faire le récit si plein de vérité, d'intimité et de grandeur.
Il nomme d'abord le malade qui sera l'objet du plus éclatant miracle du Sauveur, Lazare, abrégé de Eléazare qui signifie Dieu est le secours.
Il rappelle ensuite que ce malade était de Béthanie (voir sur ce nom Matthieu 21.17, note), village bien connu comme demeure de Marie et de Marthe. Notre évangéliste n'en a point encore parlé. Il suppose ses lecteurs instruits par la tradition apostolique.
Les deux sœurs, Marthe et Marie, étaient connues en particulier par le gracieux récit de Luc 10.38-42. C'est ainsi que l'évangile de Jean et les synoptiques se complètent et se supposent mutuellement.

4 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mar 9 Oct - 8:16

Josué

avatar
Administrateur
Plus de 60 ans après, l’apôtre Jean a écrit : « Jésus aimait Marthe et sa sœur » (Jean 11:5). Ces paroles inspirées indiquent que Marthe a sûrement tenu compte de l’exhortation bienveillante de Jésus et qu’elle s’est efforcée de servir fidèlement Jéhovah toute sa vie.

5 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mar 9 Oct - 11:38

VENT

avatar
Durant l'occupation Romaine sur Israël ce sont les dirigeants Romains qui nommaient le grand prêtre en Israël,c'est ainsi que Caïphe a été nommé grand prêtre du sanhédrin en l'an 18 de notre ère. Quand une réunion du sanhédrin a été demandé suite à la foi en Jésus qui se répandait dans tout Isarël selon Jean 11:48 où les prêtres en chef et les pharisiens s'inquiétaient plus de perdre leur pouvoir que de soutenir l'oeuvre de Jésus,ils dirent :

Si nous le laissons continuer ainsi, ils auront tous foi en lui, et les Romains viendront et nous enlèveront et notre lieu* et notre nation. »,mais Caïphe leur répondit : "« Vous n’y connaissez rien, et vous n’avez pas compris qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple plutôt que la nation entière soit détruite. » (Jean 11:49,50). Caïphe a saisi cette belle occasion pour faire condamner à mort Jésus tout en mettant la responsabilité sur le dos d'Israël, même si Israël portait sa part de responsabilité il n'empêche que c'est par l'autorité Romaine que la condamnation à mort de Jésus a été prononcé.

6 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 8:20

Josué

avatar
Administrateur
Compatissant, capable de se mettre à la place d’autrui. Une des plus grandes vertus de Jésus était son empathie, sa faculté de ressentir ce que les autres ressentaient, mais aussi sa capacité d’y réagir en leur venant en aide. L’apôtre Jean rapporte que, lorsque Jésus vit Marie pleurer la perte de son frère, Lazare, il “ gémit dans l’esprit et se troubla ”, puis “ se laissa aller aux larmes ”. Tout spectateur pouvait aisément percevoir la grande affection qu’il portait à cette famille, affection qu’il n’a pas eu honte d’exprimer en public. Et quelle compassion n’a-t-il pas manifestée en ramenant ensuite son ami à la vie ! — Jean 11:33-44.

7 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 10:54

papy

avatar
Considérons à présent la réaction de la hiérarchie juive quand elle apprit que Jésus avait ressuscité Lazare. L’Évangile de Jean en fait ce récit : “ Les prêtres en chef et les Pharisiens réunirent le Sanhédrin et se mirent à dire : ‘ Que devons-nous faire, parce que cet homme accomplit beaucoup de signes ? Si nous le laissons ainsi, ils auront tous foi en lui, et les Romains viendront enlever et notre lieu et notre nation. ’ ” (Jean 11:47, 48). De l’avis du Sanhédrin, Jésus menaçait et l’autorité de la classe dirigeante sacerdotale et l’ordre public, ordre public dont Pilate avait assigné la responsabilité aux chefs juifs. Tout mouvement populaire que les Romains pouvaient interpréter comme une sédition risquait de les inciter à intervenir dans les affaires de la nation juive, une extrémité que le Sanhédrin voulait éviter à tout prix.

8 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 17:39

VENT

avatar
papy a écrit: De l’avis du Sanhédrin, Jésus menaçait et l’autorité de la classe dirigeante sacerdotale et l’ordre public, ordre public dont Pilate avait assigné la responsabilité aux chefs juifs. Tout mouvement populaire que les Romains pouvaient interpréter comme une sédition risquait de les inciter à intervenir dans les affaires de la nation juive, une extrémité que le Sanhédrin voulait éviter à tout prix.

Bonjour papy

Je ne partage pas ce point de vue.

Non seulement il n'y avait aucun mouvement populaire,mais rien ne pouvait être interprété comme une sédition. Le Sanhédrin craignait que tout Israël ait foi en Jésus et se soumette volontairement à l'occupation des Romains,c'est ce que Jésus a enseigné dans l'exemple rapporté en Matthieu 22:17-21 où les Pharisiens demandèrent à Jésus s'ils devaient payer l’impôt à César, en effet si tout Israël c'était soumis à la nation Romaine la destruction de Jérusalem n'aurait jamais eu lieu,comme celà est arrivé en 67 de notre ère,le Sanhédrin ne pouvait pas s'opposer à lui seul à la domination Romaine,il avait besoin du peuple pour fomenter une révolte contre les Romains,or il ne pouvait pas rassembler un peuple qui a foi dans le Royaume de Dieu que Jésus prêchait.

 


9 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 18:14

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Et c'est quoi ton opinons ?

10 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 19:23

VENT

avatar
J'ai donné mon opinion dans mon message,c'est pas suffisamment clair ?

11 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Mer 10 Oct - 22:12

Lechercheur


Il ne faut pas oublier que même Ponce Pilate a eu peur qu'une émeute puisse avoir lieu et qu'il y avait souvent des révoltes en Palestine.

12 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Jeu 11 Oct - 6:54

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR

  • Marie verse de l’huile sur les pieds de Jésus (1-11)

  • Entrée triomphale de Jésus (12-19)

  • Jésus annonce sa mort (20-37)

  • Le manque de foi des Juifs réalise une prophétie (38-43)

  • Jésus est venu pour sauver le monde (44-50)

13 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Jeu 11 Oct - 15:32

Josué

avatar
Administrateur
*** w08 1/5 p. 31 Le saviez-vous ? ***
Pourquoi l’huile parfumée que Marie a utilisée était-elle si chère ?
Quelques jours avant la mort de Jésus, Marie, la sœur de Lazare, “ vint avec un récipient d’albâtre rempli d’huile parfumée, un nard authentique, très cher  ”, et versa l’huile sur Jésus (Marc 14:3-5 ; Matthieu 26:6, 7 ; Jean 12:3-5). Selon les récits de Marc et de Jean, ce parfum valait trois cents deniers, ce qui représentait environ le salaire annuel de l’ouvrier moyen.
D’où provenait ce parfum coûteux ? Il est couramment admis que le nard dont il est question dans la Bible était obtenu à partir d’une petite plante aromatique (Nardostachys jatamansi) de l’Himalaya. En raison de son coût élevé, le nard était souvent frelaté, voire contrefait. Toutefois, tant Marc que Jean emploient l’expression “ nard authentique ”. Le prix élevé de cette huile parfumée laisse penser qu’elle venait de l’Inde lointaine.
Mais pour quelle raison Marc, lorsqu’il décrit la façon dont Marie a ouvert le récipient d’albâtre, utilise-t-il un terme signifiant littéralement “ briser ” (selon la note) ? Les récipients d’albâtre comportaient généralement un col étroit, ce qui permettait de les boucher hermétiquement pour éviter que le précieux parfum s’évapore. Alan Millard déclare dans son livre Des pierres qui parlent : lumières archéologiques sur les lieux et les temps bibliques : “ Il est aisé de comprendre que, dans son excitation, la femme [ait brisé le col du récipient] sans en retirer le sceau, et ait laissé s’échapper ainsi d’un seul coup le parfum, de sorte que ‘ la maison fut remplie de l’odeur du parfum ’. ” C’est ce qui expliquerait pourquoi le récit précise que “ la maison se remplit de l’odeur de l’huile parfumée ”. (Jean 12:3.) Marie avait incontestablement fait un cadeau très coûteux, mais approprié. Pour quelle raison ? Cette femme, qui peu de temps auparavant avait vu Jésus ressusciter son frère Lazare qu’elle aimait tant, voulait manifester sa reconnaissance. — Jean 11:32-45.

14 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Ven 12 Oct - 11:41

Josué

avatar
Administrateur
Judas, le disciple qui a livré Jésus, s’est lui aussi permis de juger les autres. Le jour où, à Béthanie, Marie, la sœur de Lazare, a oint Jésus avec une huile parfumée, il a protesté énergiquement. “ Pourquoi cette huile parfumée n’a-t-elle pas été vendue trois cents deniers et donnée aux pauvres ? ” s’est-il exclamé, indigné. “ Cependant, poursuit le récit, il dit cela, non parce qu’il se souciait des pauvres, mais parce que c’était un voleur : il avait la caisse et emportait ce qu’on y mettait. ” (Jean 12:1-6). Ne ressemblons jamais à Judas ni aux chefs religieux juifs qui, en se montrant prompts à juger autrui, ne réussissaient qu’à se condamner eux-mêmes.

15 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Sam 13 Oct - 11:17

Josué

avatar
Administrateur
En revanche, même des chefs (sans doute membres du Sanhédrin, la Cour suprême juive) sont nombreux à avoir foi en Jésus, entre autres Nicodème et Joseph d’Arimathée. Mais, du moins pour l’instant, les chefs ne déclarent pas leur foi, de crainte d’être expulsés de la synagogue et de perdre la position qu’ils y occupent. Ils se privent vraiment de beaucoup!
Jésus fait encore cette remarque: “Celui qui a foi en moi, a foi non seulement en moi, mais aussi en celui qui m’a envoyé; et celui qui me voit, voit aussi celui qui m’a envoyé. (...) Mais si quelqu’un entend mes paroles et ne les garde pas, moi je ne le juge pas; car je suis venu, non pas pour juger le monde, mais pour sauver le monde. (...) La parole que j’ai dite, voilà qui le jugera au dernier jour.”
Par amour pour le monde des humains, Jéhovah a envoyé Jésus, afin que ceux qui mettent leur foi en lui soient sauvés. Les humains seront ou non sauvés selon qu’ils obéiront ou non aux choses que Jésus a dites sur l’ordre de Jéhovah. Le jugement aura lieu “au dernier jour”, durant le Règne millénaire de Christ.

16 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Sam 13 Oct - 16:52

samuel

avatar
Administrateur
Celui qui me rejette et ne reçoit point mes paroles a qui le juge ; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.
 Après avoir rappelé la manifestation de Dieu dans sa personne, Jésus insiste avec énergie sur la responsabilité et le malheur de ceux qui rejettent ses paroles.

Il ne les juge point maintenant, car il est venu pour sauver, mais ils n'en seront que plus rigoureusement juges au dernier jour, et cela par cette parole même, éternelle vérité qu'ils ont méprisée. (Comparer Jean 3.17-19 ; 5.45-47 ; 8.15,16)

17 Re: 8-14 octobre JEAN 11-12 le Lun 15 Oct - 7:35

samuel

avatar
Administrateur
sais que son commandement est la vie éternelle. Ainsi donc, les choses dont je parle, j'en parle comme le Père me les a dites.
 Ces dernières déclarations confirment et motivent celles qui précèdent (car) ; en effet, la parole de Jésus a toujours été la parole de Dieu même, fidèlement reproduite.

Le Père qui m'a envoyé, dit-il, m'a (grec) donné un commandement, ce que je dis et ce que j'énonce ; le premier de ces verbes se rapporte au fond, le second à la forme du discours. (Comparer Jean 8.43, note.)

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum