Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

28 mai–3 juin MARC 13-14

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Lun 28 Mai - 11:41

Josué

avatar
Administrateur
28 mai–3 juin

MARC 13-14

Rappelant à lui ses disciples, Jésus dit: “En vérité je vous le dis: cette pauvre veuve a mis plus que tous ceux qui ont mis de l’argent dans les coffres du trésor.” Ils doivent se demander comment cela est possible. C’est pourquoi Jésus leur explique: “Tous ont mis de leur superflu, mais elle, de son indigence, a mis tout ce qu’elle avait, toutes ses ressources.” Après avoir dit ces choses, Jésus quitte le temple pour la dernière fois.
S’émerveillant devant la taille et la beauté du temple, ses disciples s’exclament: “Enseignant, vois, quel genre de pierres et quel genre de bâtiments!” Effectivement, ces pierres, dit-on, mesurent plus de 11 mètres de long, 5 mètres de large et 3 mètres de haut!
‘Vous voyez ces grands bâtiments?’ répond Jésus. “Non, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.”

2 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Lun 28 Mai - 15:10

papy

avatar
Il n’est pas étonnant que les disciples aient été stupéfaits d’apprendre que tout cela allait être totalement détruit.

3 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Mar 29 Mai - 8:02

Josué

avatar
Administrateur
Il y aura des famines. ” — MARC 13:8, Bible de Jérusalem

QUE RÉVÈLENT LES FAITS ? Dans le monde, près de 1 personne sur 7 ne mange pas tous les jours à sa faim. Les statistiques sont plus élevées en Afrique subsaharienne, où 1 personne sur 3 souffre de faim chronique.

4 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Mar 29 Mai - 9:03

papy

avatar
6-8 Dans ces versets, Jésus annonça trois types d’événements qui se produiraient avant la chute de Jérusalem. Premièrement, beaucoup se présenteraient et diraient : « C’est Moi; Je suis le Christ » (Matthieu 24:5). Les disciples ne devraient pas croire ces faux christs (versets 21-22). Plusieurs faux christs apparurent avant la fin de Jérusalem (voir Actes 5:36-37). Deuxièmement, il y aurait des guerres et des bruits de guerre entre les nations. Effectivement, entre 62 et 66 de notre ère, peu avant la destruction de Jérusalem, de nombreuses guerres éclatèrent au sein de l’Empire romain et il y eut également plusieurs bruits de soulèvements contre l’empereur.

5 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Mer 30 Mai - 8:12

Josué

avatar
Administrateur
10  Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations.
l’Évangile Marc 1:1 

- proclamé Matthieu 3:1; 24:14 

- toutes les nations Mt 10:18; 28:19; Lu 21:24; Romains 11:25

6 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Jeu 31 Mai - 8:19

Josué

avatar
Administrateur
*** w15 15/7 p. 16 § 7-8 « Notre délivrance approche ! » ***
Que se passera-t-il après la destruction des fausses religions ? Ce sera le moment de révéler ce que nous avons vraiment dans le cœur. La majorité des humains cherchera refuge dans des organisations humaines comparées aux « rochers des montagnes » (Rév. 6:15-17). Pour leur part, les serviteurs de Dieu fuiront, figurément parlant, vers le refuge fourni par Jéhovah. Au Ier siècle, l’intervalle qui a suivi le retrait de l’armée romaine n’a pas été une période de conversion massive des juifs au christianisme. C’était plutôt, pour ceux qui étaient déjà chrétiens, le moment d’agir et d’obéir. Pareillement, il ne faut pas s’attendre à ce que l’interruption, le répit, qui se produira durant la grande tribulation donne lieu à un afflux de nouveaux croyants. Par contre, elle offrira à tous les vrais croyants la possibilité de prouver leur amour pour Jéhovah et de soutenir les frères du Christ (Mat. 25:34-40).
8 Bien que nous ne connaissions pas dans le détail tout ce qui se produira durant cette période d’épreuve, attendons-nous à devoir faire des sacrifices. Pour rester en vie, les chrétiens du Ier siècle ont dû abandonner leurs biens et endurer des privations (Marc 13:15-18). Serons-nous disposés à subir des pertes matérielles pour rester fidèles ? Serons-nous prêts à faire tout ce qu’il faudra pour prouver notre fidélité à Jéhovah ?

7 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Ven 1 Juin - 8:05

Josué

avatar
Administrateur
Cependant, Jésus n’a pas limité sa prédiction à la tribulation du Ier siècle. La Bible montre que beaucoup de choses devaient faire suite à cette tribulation, comme l’indique l’utilisation de toté, ou “alors”, en Matthieu 24:23 et en Marc 13:21. Que se passerait-il dans la période qui suivrait 70? Après que la tribulation se serait abattue sur le système de choses juif, davantage de faux Christs et de faux prophètes apparaîtraient. (Comparer Marc 13:6 avec 13:21-23.) L’Histoire confirme que de tels individus se sont levés au fil des siècles depuis la destruction de Jérusalem en 70; mais ils n’ont pas égaré ceux qui avaient une bonne acuité visuelle sur le plan spirituel et qui attendaient la “présence” du Christ (Matthieu 24:27, 28). Néanmoins, ces situations survenues après la grande tribulation de 70 constituent une indication que Jésus voyait au delà de cette tribulation, qui ne constituait qu’un premier accomplissement.
16 En comparant Matthieu 24:15-28 et Marc 13:14-23 avec Luc 21:20-24, on trouve une deuxième indication montrant que la prédiction de Jésus ne se limitait pas à la destruction de Jérusalem. Rappelons-nous que Luc est le seul à mentionner les pestes. Il est aussi le seul à conclure cette partie par ces paroles de Jésus: “Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations jusqu’à ce que les temps fixés des nations [“temps des Gentils”, Crampon 1905] soient accomplis.” (Luc 21:24). Les Babyloniens avaient destitué le dernier roi des Juifs en 607 avant notre ère, puis Jérusalem, qui représentait le Royaume de Dieu, a été foulée aux pieds (2 Rois 25:1-26; 1 Chroniques 29:23; Ézéchiel 21:25-27). En Luc 21:24, Jésus a signalé que la situation durerait jusqu’à ce que le moment vienne pour Dieu de rétablir un Royaume.

8 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Ven 1 Juin - 9:49

chico.

avatar
D’un autre côté, les mots : toutes ces choses renferment les prédictions que Jésus vient de faire sur son retour dans la gloire (Marc 13:26,27) 

9 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Sam 2 Juin - 16:35

Josué

avatar
Administrateur
*** w90 1/6 p. 8-9 Jésus s’apprête à célébrer sa dernière Pâque ***
LE MARDI 11 Nisan touchant à sa fin, Jésus finit d’enseigner ses apôtres sur le mont des Oliviers. Quelle journée bien remplie et fatigante! À présent, peut-être en retournant à Béthanie pour y passer la nuit, Jésus dit à ses apôtres: “Vous savez que la Pâque aura lieu dans deux jours, et le Fils de l’homme doit être livré pour être attaché sur un poteau.”
Il semble que le lendemain, mercredi 12 Nisan, Jésus reste dans un endroit tranquille avec ses apôtres. La veille, il a condamné ouvertement les chefs religieux et s’est rendu compte qu’ils cherchaient à le tuer. C’est pourquoi il ne se montre pas en public ce jour-là, car il veut que rien ne l’empêche de célébrer la Pâque avec ses apôtres le soir suivant.
Pendant ce temps, les prêtres en chef et les anciens du peuple sont réunis dans la cour du grand prêtre, Caïphe. Piqués au vif par les critiques que Jésus leur a adressées la veille, ils préparent un plan pour se saisir de lui par une ruse habile et le faire mettre à mort. Toutefois, ils disent: “Pas pendant la fête, afin qu’il ne s’élève pas de tumulte parmi le peuple.” Ils craignent le peuple, car Jésus a sa faveur.

10 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Dim 3 Juin - 9:28

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
La décision des chefs et des spécialistes de la loi de se saisir de Jésus est arrêter mais elle n'aboutit pas, faute de solutions concrètes.

11 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Lun 4 Juin - 7:41

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
L'arrivée dans le jardin de Gethémané marque l'intensification des souffrances de Jésus .
L'atmosphère de reniement et d'échec est pesante.

12 Re: 28 mai–3 juin MARC 13-14 le Lun 4 Juin - 14:10

Josué

avatar
Administrateur
Jésus ne pensait pas particulièrement à une aide physique, sous la forme de nourriture, afin de fortifier des organismes affaiblis (Actes 9:19). Non, il pensait plutôt à ce que nous devrions apporter à nos frères pour qu’ils s’affermissent moralement et spirituellement. Il entendait par là parler et agir de manière à affermir la confiance et l’espérance de nos frères chrétiens, à les encourager et à les fixer ou les établir solidement dans le christianisme. C’est l’idée qu’emporte le terme original grec qui est traduit par “affermir” dans la Bible.
9 Par exemple, quand Jésus déclara à Pierre : “Affermis tes frères”, il utilisa le verbe grec stêrizô, qui signifie “bien établir, fixer solidement, bien assujettir, supporter, soutenir”. (Rom. 1:11 ; 16:25 ; II Thess. 2:17 ; I Pierre 5:10.)

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum