Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Homéopathie: ce qui marche... ou pas!

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

Josué
Administrateur
Homéopathie: ce qui marche... ou pas!
Le 05/11/2008 - Sophie Raynaud, journaliste santé et Florence Massin, journaliste santé -
Mise à jour : Le 13/06/2011 - Lucie Pehlivanian, journaliste santé

Faut-il croire en l’homéopathie? Plus d'un Français sur deux l’utilise et elle est remboursée à 35%. Elle ne soigne pas tout, mais elle serait efficace contre certains maux. Bouffées de chaleur, baisse de libido, ostéoporose, rhume, grippe, focus sur ce qu’elle soigne... ou pas!

Yirmeyah Jérémie

Yirmeyah Jérémie
Il faut savoir que la théorie de l'homéopathie se base sur la théorie de "la mémoire de l'eau", hypothétique théorie crée à la fin du 19e siècle.

Selon cette théorie, en mettant un réactif naturel au problème que nous avons, et en le diluant beaucoup, la mémoire que l'eau garde de se réactif fait réagir notre corps de façon à créer une accoutumance, donc une résistance.

Le problème dans cette théorie, c'est que les dilution sont souvent des 1:35, ou 1:80, qui ne signifie pas du tout 1 sur 35 et 1 sur 80, mais que c'est dilué 35 fois ou 80 fois, (d'autres dosage existent). Or si on dilue un produit 35 fois, c'est à raison de 1% de dilution.

Donc 1er dilution : 1ml pour 100 ml
2e : 1 ml pour 10 000ml (10 L)
3e : 1 ml pour 1 000 000 ml (1000 L) etc..
Il est sûr que le principe est de toujours jeter l'excédent, pour diluer les quantités voulu à 1%.

Finalement, en bout de ligne, il faudrait plusieurs milliers de fois la planète terre, remplis d'eau, pour comparer 1 ml dans sa quantité de dilution réelle. Ou, un chiffre ridiculement petit, avec des milliers de zéros en après la virgule et avant le chiffre, pour la quantité voulue.

Bref, à cette quantité de dilution, si quatres choses sont sûres ce sont celles-ci : 1) une goutte d'eau, même dans une piscine, ne ferait aucun effet, car imperceptible. Des toxines à ce niveau de dilution, il en existe par millions dans la nature.
2) Plutôt que de payer un prix de fou pour l'homéopathie, prenez-vous une fiole d'eau de mer non traité, ou d'un fleuve, car si l'eau a tant de mémoire que cela, imaginez la mémoire que cette eau-là a et combien ça va vous aider.
3) L'homéopathie est la preuve que les traitements placébo et les problèmes psychosomatique sont réels, c'est donc positifs.
4) Vous gaspillerez votre argent, à l'instant ou votre pensée et vos actions vous persuaderons d'être capable de guérir par vous-même, donc vous arrêterez de dépenser inutilement.

J'ajoute que des recherches ont été fait, pour tenter de démontrer une quelconque efficacité, et les seuls essais concluant qui ont été démontré était des cas de contamination, car le problème dans les dilutions, est de ne jamais contaminer et faire des répliques en grandes quantités pour comparer.

Or, plusieurs recherches après autant de dilution, on démontré que dans une dilution élevée, il ne reste tout simplement rien dans l'eau, même qu'il suggérait qu'il ne restait même pas un atome du produit, dans la majorité des cas.

C'est donc à vous de vous faire une idée.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

Josué
Administrateur
disons que il ne faut pas être trop pressé pour la guérison,mais ça marche.

Yirmeyah Jérémie

Yirmeyah Jérémie
Il reste qu'en voyant le niveau de degré, sachez que par exemple 2:70 signifie, que le produit a été dilué à un niveau de 2%, soit 2ml par 100 ml, et ce, 70 fois.

http://communautetjfrancoph.forum-canada.com/

Josué

Josué
Administrateur
Homéopathie: ce qui marche... ou pas!
Le 05/11/2008 - Sophie Raynaud, journaliste santé et Florence Massin, journaliste santé - Validé par Philippe Marijnen
Mise à jour : Le 13/06/2011 - Lucie Pehlivanian, journaliste santé
Réagissez ! - 11 commentaires
Faut-il croire en l’homéopathie? Plus d'un Français sur deux l’utilise et elle est remboursée à 35%. Elle ne soigne pas tout, mais elle serait efficace contre certains maux. Bouffées de chaleur, baisse de libido, ostéoporose, rhume, grippe, focus sur ce qu’elle soigne... ou pas!
En cas de troubles digestifs

Elle serait efficace: contre les lourdeurs digestives, les ballonnements, les difficultés à digérer. En cas de gastro-entérite, l’homéopathie réduit leur durée.
Elle serait moins efficace: contre la constipation qui répond à l’homéopathie lorsqu’elle est récente, mais nécessite une consultation si elle devient chronique.
Que prendre?
- Nux Vomica: 5 granules après chaque repas, autant de temps que vous aurez des lourdeurs digestives.
- Robinia 5CH: 5 granules après chaque repas pour les brûlures d’estomac et les lourdeurs digestives.
- Colocynthis 5CH: 5 granules après chaque repas pour les douleurs spasmodiques du côlon.

Josué

Josué
Administrateur

Les médicaments homéopathiques vont être progressivement déremboursés, selon l'annonce de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Le taux de remboursement passera de 30% à 15% en 2020, puis à 0% au 1er janvier 2021.

Le gouvernement a tranché. En suivant les recommandations de la Haute Autorité qui avait conclu à son « efficacité insuffisante », Agnès Buzyn a fait savoir que l’homéopathie allait être à terme totalement déremboursée, dans un entretien accordé au Parisien mardi. L’objectif sera atteint en deux ans. Dès le 1er janvier prochain, les petites granules aujourd’hui remboursées à 30% ne le seront plus qu’à 15%, puis ce taux tombera à zéro en 2021. L’idée est que l’homéopathie soit entièrement déremboursée dès le 1er janvier 2021.

Homéopathie: ce qui marche... ou pas! Shutterstock_607818242 
Lire aussi :
Homéopathie : 72% des Français y croient, les médecins restent sceptiques

Ce déremboursement progressif tient compte à la fois de la réalité scientifique et de la réalité économique. Le calendrier progressif devrait permettre de « laisser le temps de la pédagogie » auprès des patients et de « laisser le temps aussi aux industriels de s’organiser », a expliqué la Ministre. Il s’agit donc d’une fin de non-recevoir aux laboratoires. Ceux-ci avaient plaidé pour un « moratoire » sur la question et pour un « débat parlementaire», après la publication fin juin de l’avis scientifique accablant de la HAS. La commission de la transparence de cet organisme chargé d’évaluer les médicaments avait conclu que les produits homéopathiques n’avaient « pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d’un remboursement ».

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum