Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voile intégral

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

1 Voile intégral le Ven 12 Nov - 11:20

Josué

avatar
Administrateur
Rappel du premier message :

Le 7 octobre, le Conseil constitutionnel a déclaré conforme à la Constitution la loi soumise par le Parlement sur l'interdiction du port du niqab et de la burqa dans les espaces publics, tout en réaffirmant la liberté religieuse au sein des lieux de culte. Un flou qui risque de rendre l'application du texte délicate.


101 Re: Voile intégral le Mar 16 Mai - 14:48

Josué

avatar
Administrateur
Le Coran ne parle pas d'une obligation du port du voile .

102 Re: Voile intégral le Mer 17 Mai - 12:29

Talab-al-ilm

avatar
Salam aleicom

Le Coran ne parle pas d'une obligation du port du voile .

Normal, tu n'as pas lu le Coran :

Allah dit : (Ô prophète! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Jilbaab) : elles seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux) sourate [Al- Ahzaab  33 : verset 59]

Dans ce verset, Allah dit au prophète (paix sur lui) de dire à ses épouses, à ses filles et aux femmes des croyants :

* De ramener sur elles leurs grands voiles (Jalaabiib, pluriel de Jilbaab).

* Pour qu’elles soient reconnues comme étant des femmes libres et non des esclaves ou des femmes non-musulmanes.

* Et pour qu’elles ne soient pas offensées par les hypocrites pervers, lorsqu’elles sortent à l’extérieur.

Ibn Kathir dit:(Allah ordonne Son messager (paix sur lui) d’ordonner aux femmes croyantes – en commençant par ses épouses et ses filles, à cause de leur noblesse – de ramener sur elles leurs Jilbaab, pour les distinguer des femmes nonmusulmanes et des esclaves […]

Lorsque la femme portait le Jilbaab ils disaient : C’est une femme musulmane libre et ne l’approchaient pas.

Et s’ils voyaient une femme sans Jilbaab ils disaient: C’est une esclave puis ils allaient vers elle (pour l’agresser).

Et Moujaahid dit : Elles portaient le Jilbaab pour faire savoir qu’elles étaient libres et pour que les pervers ne s’approchent pas d’elles.).

Même quatorze siècles plus tard, la même chose est vraie.

On remarque aussi qu’il y a de moins en moins de différence, entre les vêtements des prostituées et entre les vêtements à la mode aujourd’hui, c’est pourquoi le Hijab crée un contraste total avec l’esprit de perversité du monde «moderne».

Un autre point important est que le Hijab, qui, au temps du prophète (paix sur lui), était un symbole de liberté, est interprété par les ennemis de la pudeur et de la femme aujourd’hui, comme étant un symbole d’esclavage de la femme!

En ce qui concerne le Jilbaab, Ibn Kathiir a rapporté (qu’il s’agissait en fait du «Ridaa’a» : une grande pièce de tissu, portée par dessus le Khimar.

Ceci est l’opinion du compagnon Ibn Mas’oud et de plusieurs Taabi’iin (élèves de compagnons), parmi eux : Hasan al- Basri, Qataadah, Ibraahiim an-Nakha’i, ‘Atââ’ al-Khourasaani, et il est (le Jilbaab) semblable au Izar aujourd’hui.)

Certains hypocrites tentent de limiter cet ordre à l’époque du prophète (paix sur lui), mais cela est faux, car le sens du verset est général et le Qor’an et la Sounnah fut révéler pour qu’ils soient appliqués jusqu’au Jugement Dernier.

Ce qui prouve que le Jilbaab est obligatoire, sinon le prophète (paix sur lui) n’aurait pas ordonné aux femmes de prêter des Jilbaabs à celles qui n’en avaient pas.

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

103 Re: Voile intégral le Mer 17 Mai - 12:56

samuel

avatar
Administrateur
Il n'est pas question d'une obligation du port du voile dans cette citation.

104 Re: Voile intégral le Mer 17 Mai - 13:36

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour samuel

Pourtant ce n'est pas pour rien que j'ai cité aussi les commentateurs du Coran qui maîtrise bien la langue arabe pour mieux nous expliqué le terme Jilabab. Et toi sur quel autorité tu t'appuis pour soutenir ton allégation ?

http://www.aimer-jesus.com

105 Re: Voile intégral le Mer 17 Mai - 16:27

papy

avatar
continuons le décryptage du verset 33.59 sur lequel se sont basés beaucoup de théologiens pour justifier le voile. Afin de mieux en cerner le sens, lisez la suite : « Certes, si les hypocrites, les malades du cœur (les pervers), et les semeurs de troubles à Médine ne cessent pas, Nous t’inciterons contre eux, et alors, ils n’y resteront que peu de temps en ton voisinage » (Coran 33.60).
Nous comprenons de ce verset qu’il s’agit là des trois catégories de personnes qui harcelaient les femmes à Médine : les hypocrites, les pervers et les fauteurs de troubles. L’obligation de se vêtir d’une certaine manière, « afin que les femmes soient reconnues pour ne pas être offensées », s’explique par la présence de ces « voyous » dans la ville.
Comme certains d’entre vous le savent, plusieurs versets sont rattachés à leurs contextes de révélations (Asbab Al Nuzul). Ce verset est lié à un événement spécifique, à des gens précis et à un lieu bien déterminé, c’est-à-dire, des agressions commises par des semeurs de troubles à Médine à l’encontre de la famille du prophète et les femmes des croyants. Ce verset doit être replacé dans son contexte historique et dans les circonstances particulières de l’époque. Le principe général à dégager de ce verset est « la protection de la femme » et nullement une façon de s’habiller. Il en résulte que le port du voile, tel que porté aujourd’hui, n’est ni un commandement divin, ni un critère d’islamité. Conclusion : conformément au dessein global de Dieu, l’application de ce verset dans notre époque signifie que les jeunes femmes musulmanes sont incitées à s’habiller normalement afin qu’elles soient protégées contre la pression, la marginalisation, la discrimination et l’exclusion. En exposant au risque les filles musulmanes dans ce climat d’islamophobie et de haute tension, ceux qui instrumentalisent le voile pour des questions identitaires et politiques, agissent inconsciemment comme les semeurs de troubles à Médine.

106 Le voile en Islam le Ven 19 Mai - 2:25

Talab-al-ilm

avatar
Bonjour papy

Tu as oublié de sourcé ton extrait d'article qui vient de ce site :

http://www.parlemoidislam.com/le-voile-est-il-une-obligation-religieuse/

La dame qui a écrit cette article ne fait qu'interpréter les versets du coran à sa guise avec des poémes arabes, depuis quand pouvons nous interpréter le Coran avec de la poésie ?  Elle n'a cité aucune référence d'un ouvrage de tafsir, aucun théologiens musulmans qui appuie ses dires, aucune autorité en matière de religion. Pourquoi alors croire elle plutôt que de croire les spécialistes ?

Nier l'obligation du port du voie équivaut à nier que les boissons alcoolisées sont strictement interdites en Islam.

Wa Salam

.

http://www.aimer-jesus.com

107 Re: Voile intégral le Ven 26 Mai - 15:43

Josué

avatar
Administrateur
Tunisie: Le port du voile désormais interdit dans les écoles primaires (Béji Caïd Essebsi)
C’est à l’occasion de la la fête de la femme, jeudi 13 août 2015, au Palais du Carthage que Béji Caïd Essebsi, président de la République, a annoncé que le voile sera désormais interdit aux filles âgées de 4 ans ou celles qui sont encore dans des écoles primaires.

Car selon lui, ce genre de pratique est contre les règles du code du statut personnel et contre les droits des enfants. Il a, dans ce contexte, appelé les responsables à appliquer la loi.
http://www.atlasinfo.fr/Tunisie-Le-port-du-voile-desormais-interdit-dans-les-ecoles-primaires-Beji-Caid-Essebsi_a64259.html

108 Re: Voile intégral le Jeu 1 Juin - 16:08

Josué

avatar
Administrateur
Boubakeur : "La burqa n'a jamais été citée dans le Coran"
Le recteur de la Mosquée de Paris explique pourquoi il tient à clarifier définitivement les écritures du Coran sur la femme, son statut et ses droits.
PROPOS RECUEILLIS PAR JÉRÔME BÉGLÉ
PubLe Point.fr : Pourquoi avez-vous éprouvé le besoin d'écrire les “droits des femmes dans l'islam de France" ?
Dalil Boukakeur : Depuis longtemps, nous avons remarqué que le statut de la femme nécessitait une clarification digne de rendre à la femme française de confession musulmane toute sa dignité dans notre pays, et de lever les ambiguïtés et les suspicions qui pèsent sur les musulmans de France sur cette question. De plus, nous sommes persuadés que l'avenir de l'islam en France dépendra largement de la dignité méritée et acquise de la femme musulmane. Comme dit le poète Aragon : "La femme est l'avenir de l'homme..."
À qui s'adresse en premier lieu ce texte ? Aux hommes ? Aux femmes ? Aux musulmans ? Aux non-musulmans ?
Il s'adresse à l'ensemble de notre société qui n'a pas à ce jour suffisamment délivré aux femmes toute leur responsabilité et liberté ainsi que leur rôle éminemment prépondérant dans une religion souvent mal connue comme l'islam.
Lisez ici le texte complet et exclusif :"Proclamation des droits des femmes dans l'islam de France"
L'existence de ce texte prouve qu'au moins sur la question des femmes, le Coran n'est pas clair ni constant...
Le droit coranique (charia) est à tout le moins représenté par quatre écoles juridiques majeures (sans compter le chiisme) qui chacune à des différences dans la jurisprudence des sources et de l'expression du droit. Cela peut aller du consensus Doctorum (Ijmâ) au raisonnement analogique (Kyas) ou à l'effort spéculatif (Ijtihad) et cela sans compter encore une fois les approches des écoles chiites. Selon ces sources variées et différentes, la conscience musulmane peut avoir une approche différente selon l'interprétation des textes. Aujourd'hui, la contextualisation s'impose plus que jamais pour des musulmans qui ne vivent pas en terre d'islam et qui vivent en terre sécularisée et laïque.
Une bonne fois pour toutes, vous affirmez que la lapidation, la burqa, les châtiments corporels, la répudiation et l'infériorité de la femme ne sont pas prônés par le prophète ?
Les paroles et dires du prophète (Sunna) – que la Paix et le Salut soit sur lui – ont toujours montré sa grande tolérance et son désir de se conformer absolument au message coranique indiscutable. Sourate 2, verset 185 : "... Allah veut pour vous la facilité, il ne veut pas la difficulté pour vous..." Quant à la tenue vestimentaire féminine dite "burqa", nous tenons à préciser qu'elle n'a jamais été citée dans le Coran et qu'il s'agit d'un vêtement correspondant à des cultures locales.
Qu'adviendrait-il à ceux qui ne respecteraient pas les dispositions de cette "proclamation des droits des femmes dans l'islam de France" ?
Il ne s'agit nullement pour nous ni d'éditer une fatwa ni une obligation d'un droit quelconque, car nous sommes en démocratie et respectons la laïcité et la liberté de conscience. D'ailleurs, le Coran interdit d'imposer la religion. Sourate 2, verset 256 : "Nulle contrainte en religion ! (…)." Notre proclamation est un effort de réflexion (Ijtihad). Il s'agit pour nous de donner une base doctrinale conforme aux droits applicables en France et compréhensible par tous.
Envisagez-vous de clarifier d'autres dispositions mal interprétées par certains extrémistes musulmans ?
Les interprétations extrémistes ne peuvent constituer une base doctrinale, car en contradiction avec l'application du droit musulman tel qu'il se présente aujourd'hui après des siècles d'évolution. Par exemple : la notion du djihad qui est malheureusement très mal interprétée.lié le 01/06/2017 à 10:00 | Le Point.fr
http://www.lepoint.fr/societe/boubakeur-la-burqa-n-a-jamais-ete-citee-dans-le-coran-01-06-2017-2131925_23.php#section-commentaires

109 Re: Voile intégral le Lun 10 Juil - 15:54

Josué

avatar
Administrateur

110 Re: Voile intégral le Mar 11 Juil - 0:59

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Dalil Boubakeur est un mafieu corrompu à la solde des partis politiques.
Hollande mis en avant son double jeu et fut humilié en public. Depuis il a pris peur et n'est plus rien. À son âge en fauteuil roulant, il réussi à mentir à quelques journalistes qui lui sont restés fidèles.
Le grand Imam de France est le recteur de la mosquée de Lyon, le pire ennemi de Boubakeur. Boubakeur a toujours soutenu le terrorisme en France et la corruption, l'imam de Lyon est intègre et noble de cœur.
Boubakeur interdisait que les musulmans défilent en lettres internes, aux français musulmans après la tuerie de Charlie, il n'est plus rien.

L'imam de la mosquée de Lyon avait prévenu ses fidèles : si je ne vous vois pas défiler contre le terrorisme dans la rue, inutile de revenir. Lyon fut la ville où 1/4 des manifestants contre le terrorisme islaliste furent des musulmans, première ville de France.

Boubakeur, le Capone français, est fini grâce à Hollande qui a assainit les réseaux undergrounds de la racaille qui se prétendait musulmane. Il était temps !

111 Re: Voile intégral le Mar 11 Juil - 14:44

Josué

avatar
Administrateur
'interdiction belge du niqab ne viole pas les droits fondamentaux, disent les Droits de l'homme
BELGA Publié le mardi 11 juillet 2017 à 10h37 - Mis à jour le mardi 11 juillet 2017 à 10h54


INTERNATIONAL
L'interdiction du niqab, telle qu'appliquée en Belgique - et particulièrement aussi dans la commune de Dison (Verviers) - ne viole pas le droit au respect de la vie privée et aux convictions religieuses, a estimé mardi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), basée à Strasbourg.

La Cour avait été saisie de deux recours distincts, par des femmes portant le niqab, un voile intégral couvrant tout le visage sauf les yeux. Elles affirmaient que la loi du 1er juin 2011 interdisant le port de tout vêtement cachant totalement le visage et le règlement de police de la commune de Dison interdisant les "tenues vestimentaire dissimulant le visage des personnes" violaient leur droit au respect de la vie privée, leur droit à la liberté de manifester sa religion et, pour l'une d'entre elles, son droit à la liberté d'expression.

La Cour ne les a pas suivies. Comme dans d'autres arrêts rendus précédemment, elle a estimé que l'interdiction des vêtements cachant le visage est proportionnée au but poursuivi, à savoir la préservation du "vivre ensemble", et qu'elle peut donc être considérée comme nécessaire dans une société démocratique.
Belga
http://www.lalibre.be/actu/international/l-interdiction-belge-du-niqab-ne-viole-pas-les-droits-fondamentaux-disent-les-droits-de-l-homme-59648e58cd706e263ebe1107

112 Re: Voile intégral le Jeu 13 Juil - 18:16

Lechercheur


1 DE 1) Arrêt Belcacemi et Oussar c. Belgique - interdiction de dissimuler le visage dans l'espace public belge (loi du 1er juin 2011)
Communiqué de presse - Arrêts de chambre | 11/07/2017

113 Re: Voile intégral le Ven 18 Aoû - 18:08

papy

avatar
Pauline Hanson porte la burka au Sénat australien
17 août 2017



Légende des médias Le sénateur Pauline Hanson demande que la burka soit interdite en Australie
Le chef du parti d'une nation de l'extrême droite de l'Australie a porté une burka sur le sol du Sénat du pays.
L'entrée de Pauline Hanson a suscité un choc audible par d'autres sénateurs avant une offre de son parti d'interdire le vêtement en Australie.
Le ministre du gouvernement, George Brandis, a condamné la manoeuvre de Mme Hanson et l'a conseillé et l'a mis en garde contre l'offensive contre les groupes religieux.
M. Brandis a reçu des applaudissements des partis de l'opposition.
Dans un discours émotionnel, M. Brandis a déclaré que les actions de Mme Hanson risquaient d'aliéner environ 500 000 Australiens qui ont adhéré à la foi islamique.
"Pour guider cette communauté, pour la conduire dans un coin, pour se moquer de ses vêtements religieux, est une chose épouvantable à faire et je vous demanderais de réfléchir à ce que vous avez fait", a déclaré M. Brandis, qui est l'avocat général de l'Australie.
Il a ajouté: "Non, sénateur Hanson, nous n'interdisons pas la burka".
Les sénateurs d'une nation Pauline Hanson et Malcolm RobertsImage copyright EPA
Légende de l'image
Mme Hanson dans sa tenue habituelle
The Australian Broadcasting Corp signalé que Mme Hanson avait suscité des soupirs pendant son entrée et un sénateur a entendu dire "oh, what on earth".
Le président du Sénat, Stephen Parry, a confirmé qu'elle avait été identifiée avant d'entrer dans la chambre. Mme Hanson a ensuite retiré la burka.
Sa motion visant à interdire le vêtement sera débattue plus tard au Sénat jeudi.
Dans un communiqué en ligne, elle a déclaré: "la nécessité d'interdire les couvertures complètes en public [est] une question importante face à l'Australie moderne".
La montée de la politique populiste en Australie
Le discours de M. Brandis a montré un rude témoignage manifeste du soutien des partis du Travail et des Verts, qui l'a félicité et l'a félicité.
"Il est une chose de porter des vêtements religieux comme un acte de foi sincère, il y en a un autre à le porter comme une cascade ici dans la chambre", a déclaré le sénateur du travail Penny Wong.
Le leader des Verts Richard Di Natale a déclaré que M. Brandis avait fait une «réponse forte, passionnée et personnelle».
Mme Hanson a généré à plusieurs reprises des controverses depuis sa première élection au parlement en 1996.
En 2016, elle a donné un discours fortement critiqué en disant que l'Australie était "submergée par les musulmans". Elle a également fait appel à des appels pour s'excuser il y a deux mois, après avoir suggéré que les étudiants atteints d'autisme soient retirés des classes.
Partagez cette histoire À propos du partage

114 Re: Voile intégral le Ven 18 Aoû - 18:11

papy

avatar
LA chose la plus éloquente au sujet de la petite cascade de Pauline Hanson jeudi n'est pas qu'elle est entrée dans la chambre du Sénat dans une burqa, puis elle a tourné comme un coup de foudre dans un film de Star Wars, cherchant à voler un amour sournois de la caméra.

Le comportement injurieux, imprudent, dangereux et stupide de Hanson est, soyons honnêtes, par le cours.

C'est une forme d'art qu'elle a lentement perfectionnée pendant ses crises et ses débuts dans la vie publique.

Nick Xenophon affirme que l'accord sur la réforme des médias ne se déroulera pas aujourd'hui - comme c'est arrivé
Plus le procureur général George Brandis condamne la «tentative de Burqa» de Hanson et l'avertit de ne pas offenser les sensibilités religieuses d'autres Australiens
Lire la suite
Mais offensant, imprudent, dangereux et stupide est, malheureusement, pas le pire.

Le pire est que Hanson a exactement ce qu'elle voulait.

Jeudi, Hanson voulait ce qu'elle veut toujours: survivre à la vacance persistante et à la vacuité de la discussion politique contemporaine, et le cycle fébrile des nouvelles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, avec son vorace appétit pour la sensation, pour se projeter, aigüement, au centre de la scène.

L'objectif est d'être à la fois le centre d'attention et d'être moqué et évité, honteux et bouc émissaire par ses collègues parlementaires.

Avec l'arrivée d'une élection présidentielle au Queensland, il serait utile que la campagne imminente soit une fois de plus accrochée à une lanterne géante sur son statut d'outsider autodidacte, qui sera rejetée par le courant politique.

Quiconque regarde la politique cette semaine sait qu'elle a été une semaine encombrée, chaotique et à fort indice d'octane à Canberra, et la compétition pour saisir votre petit moment sous les projecteurs dans toute la folie tourbillonnante a été intense.

Il était clair que Hanson était entré au Sénat avec un objectif simple.

Elle voulait utiliser la caméra comme une plate-forme pour se projeter sur les bulletins d'information télévisé, sur l'outrage central, 2 Go à Sydney, et pour amplifier sa communication directe avec les électeurs.

C'est ce que les prétendus étrangers font dans la politique moderne: ils occupent la vie, acceptent les avantages et prétendent qu'ils sont de manière quelque peu quantifiquement différents des autres habitants du cirque.

Hanson a rayonné alors qu'elle était réprimandée par George Brandis, clairement furieux, dans l' une des plus belles contributions parlementaires du procureur général sur le saut .

Lire la vidéoJouer
Heure actuelle 0:00
/
Durée 1:36
Chargé : 0%

George Brandis attaque la cascade de "burberry pas cher" de Pauline Hanson
Mieux encore lorsque les gens de l'autre côté de la chambre se sont mis à pied pour récompenser Brandis pour son réprimande à pleine gorge avec une ovation debout.

Le sourire de Hanson s'élargit, les yeux clignotent.

Brandis s'est levé sans hésiter ou qualifié pour la décence, la tolérance, pour les valeurs australiennes fondamentales de respect et d'inclusion - même si les collègues de la Coalition assis derrière lui hésitaient.


Pauline Hanson porte la burqa au Sénat australien en appelant à l'interdiction
Lire la suite
En plus d'insister sur le fait que les Australiens musulmans ne devraient pas souffrir de l'indignité flagrante d'être moqués dans leur propre parlement, Brandis a également défendu la fonctionnalité et le bon sens, étant donné que le terrorisme est une menace réelle et présente, et les agences nécessitent une coopération de la communauté islamique afin Pour le combattre.

Vient l'heure, vient l'homme.

Mais malgré la bonne chose à faire, Hanson se réjouit de son succès à bord d'une fontaine.
https://www.theguardian.com/australia-news/2017/aug/17/george-brandis-decency-burqa-stunt-senate-pauline-hanson

115 Re: Voile intégral le Mar 22 Aoû - 13:21

Josué

avatar
Administrateur
Hélé Béji : «Le voile détruit l'universel féminin»

HOME FIGARO VOX VOX SOCIETE
Par Eugénie Bastié Mis à jour le 21/08/2017 à 17:22 Publié le 21/08/2017 à 17:11
Selon l'écrivaine Hélé Béji, le voile «est un phénomène qui dit quelque chose sur l'impuissance des États modernes face aux nouveaux maux engendrés par la modernité».
INTERVIEW - Opposée au voile, la romancière Hélé Béji considère pourtant que son interdiction est contre-productive. Islamisme, burkinis, révolution : elle a accordé au Figaro un entretien sans tabous et tout en nuances.
Première Tunisienne agrégée de lettres modernes, l'écrivaine Hélé Béji anime depuis des années la scène intellectuelle tunisienne. Dans son livre «Islam Pride», écrit avant la révolution tunisienne de 2011, elle évoquait déjà le retour du voile dans les pays musulmans. Cette féministe et libérale de la «génération Bourguiba» entend penser l'articulation entre tradition et modernité, qui seule peut nous sauver des démons de l'obscurantisme.
LE FIGARO. - Des Algériennes se sont mobilisées récemment pour pouvoir porter le bikini à la plage. La liberté vestimentaire est-elle en régression dans les pays du Maghreb?
Hélé BÉJI. - J'ai toujours porté le bikini. En Tunisie, dans ...

116 Re: Voile intégral le Mar 10 Oct - 16:18

Josué

avatar
Administrateur

Source : la revue ELLE.
Donc le voile n'est pas obligatoire d'après cet imam!

117 Re: Voile intégral le Mar 10 Oct - 21:34

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
On oublie le Québec et ses dérives pro américaines et nous nous recentrons sur la France, pays des Droits de l'Homme, de la Laïcité, du siècle des Lumières et Fille Aînée de l'Église.

Le voile intégral est interdit en France, pour la silple question que tout masque du visage (cagoule, casque, bas nylon, masque, etc.) utilisés par le grand banditisme a obligé la République Ue et Indivisible que tout citoyen etbrésidant soit identifiable de suite.

Le voile intégral n'est pas de l'Arabie, mais de l'Afghanistan.

Dura lex sed lex.

118 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 7:55

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Pourtant en Arabie les femmes sont voilées de la tête aux pieds!

119 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 9:37

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Il faut de suite revenir en Algérie car c'est le premier pays au monde qui brule le Coran.
Et les femmes se rebellent dans cette dictature contre le port du voile intégral qui est wahabiste.
Ici nous entrons dans les infiltrations complexes des branches mahométanes liées aux influences financières et politiques.

Les deux grands manipulateurs sont actuellement le Qatar et l'Arabie Saoudite. Yacoub vous en dira plus.

120 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 12:35

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Brûler le Coran n'est pas très intelligent et cela ravive plus la haine qu'autre chose.

121 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 13:39

Bill


Mikael a écrit:Brûler le Coran n'est pas très intelligent et cela ravive plus la haine qu'autre chose.

Exactement

Marmhonie a écrit:Il faut de suite revenir en Algérie car c'est le premier pays au monde qui brule le Coran.

Vous êtes vraiment pas pour la paix vous Rolling Eyes

Romains 12:18
S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.

2 Corinthiens 13:11
Au reste, frères, soyez dans la joie, perfectionnez-vous, consolez-vous, ayez un même sentiment, vivez en paix; et le Dieu d'amour et de paix sera avec vous.

122 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 13:44

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Tu vas expliquer cela aux algériens, tu disparaitras sans problème...
Bruler le Coran, tabasser les imams et attaquer des fidèles dans les mosquées, c'est pas un simple fait divers, surtout dans un pays musulman.

C'est la seule façon de s'en débarrasser.
Et cela s'intensifie de plus en plus depuis 5 ans.
Source possible : https://www.les4verites.com/islam1/corans-brules-en-algerie

Autre source : http://www.algerie-dz.com/forums//showthread.php?t=180649

Autres informations : http://www.liberte-algerie.com/actualite/un-inconnu-brule-37-exemplaires-du-saint-coran-et-prend-la-fuite-217350

En france, on ne les compte plus, et cela empire de partout, partout dans le monde :
https://eldjazair365.com/fr/france-une-salle-de-priere-incendiee-et-des-corans-brules/

En Corse, il ne fait pas bon se dire musulman ou porter un simple voile...

123 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 15:32

Josué

avatar
Administrateur
Cela ne favorise pas la paix ,loin s'en faut.

124 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 17:45

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Qui parle de paix, ils nous font depuis 1300 ans le Djihad ! C'est même une obligation dans le Coran !

Le Djihad est une invention jusque là inconnue, dans une civilisation ou une religion.

Le 21e siècle est un exploit d'avoir réussi en 15 ans d'avoir fait plus de génocides en pays musulmans contre es chrétiens, que durant ses 2000 ans d'existence.

Il fallait le faire !

&

&

&


Et vous croyez vraiment que Jésus, musulman au passage, serait venu annoncer un faux prophète, le Mahomet ? C'est une plaisanterie !

125 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 18:06

Bill


Marmhonie a écrit:Qui parle de paix, ils nous font depuis 1300 ans le Djihad ! C'est même une obligation dans le Coran !

Le Djihad est une invention jusque là inconnue, dans une civilisation ou une religion.


Laissez moi rire Razz vous croyez que les catholiques ont étés moins cruels ?

Le christianisme est la religion la plus criminelle de l'Histoire
29/12/2016 08:41 EST | Actualisé 29/12/2016 08:42 EST
Normand Rousseau Humaniste
On fait rarement la liste des crimes commis par le christianisme au cours des 20 derniers siècles. La voici très succincte.

L'antisémitisme. Les évangiles sont antisémites et le christianisme a été antisémite jusqu'au concile Vatican II à la suite de la Shoah. Des milliers de victimes. Durée: 20 siècles.


L'esclavage. Le christianisme s'est appuyé sur la Bible pour justifier et pratiquer l'esclavage jusqu'à la condamnation du pape Grégoire XVI en 1839. Des millions de victimes. Durée: 19 siècles.
Les déicides. Le christianisme a tué tous les dieux des autres religions sur toute la planète. Des millions de victimes. Durée: 20 siècles.
La guerre aux hérétiques. Dès Constantin, l'Église a éliminé tous les soi-disant hérétiques. Des milliers de victimes. Durée: 20 siècles.
Les croisades. Des papes ont lancé les croisades, des agressions contre les musulmans. Des milliers de victimes. Durée: 2 siècles.
Les guerres dites saintes. Le christianisme a fait de soi-disant guerres saintes aux Cathares, aux Albigeois, aux Vaudois. Des milliers de victimes. Durée: 1 siècle.
L'Inquisition. Des papes ont institué l'Inquisition et la torture. Des dominicains ont été les inquisiteurs. Le christianisme a torturé et brûlé vif des milliers d'innocents. Durée: 6 siècles.
La chasse aux sorcières. Le christianisme a torturé et brûlé vives environ 100 000 femmes. Durée: 2 siècles.
Les guerres de religion. Les catholiques et les protestants se sont entretués par milliers, Durée: 2 siècles.
La Grande Excommunication. Le pape et le patriarche ont excommunié tous les chrétiens de la planète pendant 911 ans. Le pape Paul 6 et le patriarche Athénagoras ont mis fin à cette horreur en 1965. Des millions de victimes. Durée: 9 siècles.
Les deux colonialismes. Des Européens chrétiens sont responsables d'un colonialisme barbare en Amérique et d'un autre en Afrique. Des millions de victimes. Durée: 4 siècles.
Les deux guerres mondiales. Des protestants et des catholiques ont été responsables de ces deux guerres barbares. 60 millions de victimes. Durée: un demi-siècle.
Le massacre des Serbes. En 1941, des Croates catholiques ont exterminé sauvagement 400 000 Serbes orthodoxes.
Le génocide du Rwanda. Des catholiques se sont entretués sauvagement. Un million de victimes. Durée: trois mois.
Les menaces de l'enfer. Le christianisme a terrorisé des millions de chrétiens, surtout des enfants, avec ses menaces de l'enfer. Des millions de victimes. Durée: 20 siècles.
La misogynie. Le christianisme a méprisé et maltraité les femmes. Des millions de victimes. Durée: 20 siècles.
La pédophilie. Des prêtres ont violé des enfants et l'Église a protégé ces prêtres. Des milliers de victimes. Durée: 20 siècles.
La persécution envers les homosexuels. Le christianisme a torturé et tué les homosexuels. Des milliers de victimes. Durée: 20 siècles.
La canonisation d'assassins. Le christianisme a canonisé des centaines d'assassins. Des milliers de victimes. Durée: 20 siècles.
Les crimes actuels du christianisme

26 pays chrétiens pratiquent encore l'esclavage, surtout celui des enfants.
L'Église protège toujours des prêtres accusés de pédophilie. Les papes Jean-Paul 2, Benoît 16 et François peuvent être accusés de crime contre l'humanité parce que la pédophilie est reconnue comme telle par l'ONU.
L'interdiction du condom. Des milliers de femmes et d'enfants meurent du sida répandu par cette interdiction.
L'interdiction de la contraception. Des milliers d'enfants sont mis au monde alors que les parents sont incapables de les nourrir, de les soigner, de les faire instruire. Certains d'entre eux finissent esclaves.

126 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 18:19

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
De faire l'apologie de ceux qui brûlent le Coran n'est pas de mise ici.
Et en plus nous sortons du sujet .

127 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 18:49

Bill


Mikael a écrit:De faire l'apologie de ceux qui brûlent le Coran n'est pas de mise ici.
Et en plus nous sortons du sujet .

Je suis d'accord avec vous Mikaël monkey

128 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 19:50

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Mikael a écrit:De faire l'apologie de ceux qui brûlent le Coran n'est pas de mise ici.
Et en plus nous sortons du sujet .
Exactement. Excellente modération.

Je rappelle que le voile intégral n'existe pas dans le Coran, c'est une attitude vertueuse, comme pour les juifs de porter la kippa.

En hindouisme, les femmes se voilent par pudeur, et c'est un charme de plus car le regard est la fenêtre de l'âme. On voit lieux l'essentiel d'une personne, c'est le but.

Le prophète Mahomet a vraiment reçu des révélations et Allah, ce nom arabe, montre que c'est bien le Dieu unique d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.

Alors certes, il prône deux djihads, l'interne qui est un combat contre les tentation du Mal, et c'est noble. Le Djihad offensif guerrier est par contre très discutable.

On en parle, on en discute.
Et Allah est plus savant.

129 Re: Voile intégral le Mer 11 Oct - 20:08

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Oui discutons avec plus de sérénités pour un dialogue constructif.

130 Re: Voile intégral le Ven 20 Oct - 8:36

papy

avatar
Le Québec adopte une loi interdisant les revêtements faciaux en public
La province canadienne interdit aux travailleurs publics de porter le niqab ou la burqa et oblige les citoyens à se dévoiler lorsqu'ils utilisent le transport en commun ou les services gouvernementaux
«Vous me parlez, je devrais voir votre visage, et vous devriez voir le mien. C'est aussi simple que cela », dit le premier ministre du Québec.
«Vous me parlez, je devrais voir votre visage, et vous devriez voir le mien. C'est aussi simple que cela », dit le premier ministre du Québec. Photographie: Christian Bruna / EPAMercredi 18 octobre 2017 20h12 BST Publié pour la première fois le mercredi 18 octobre 2017 17.32 BST
La province canadienne du Québec a adopté une interdiction radicale sur les couvre-visage - interdisant aux employés publics de porter le niqab ou la burqa et obligeant les citoyens à se dévoiler lorsqu'ils font du transport en commun ou reçoivent des services gouvernementaux - inaugurant une loi censée être la première du genre Amérique du Nord.

Le projet de loi a été adopté mercredi, mettant ainsi fin à deux années de travail du gouvernement libéral de la province pour aborder la question de la neutralité de l'État. La loi en résultant a été condamnée par les critiques qui disent qu'elle cible délibérément les femmes musulmanes et alimentera le débat frémissant de la province sur l'identité, la religion et la tolérance.


Le Québec renouvelle le débat sur l'interdiction de la burqa au Parlement
Lire la suite
Philippe Couillard, premier ministre du Québec, était défensif alors qu'il parlait de la nouvelle loi. "Nous disons simplement que pour des raisons liées à la communication, l'identification et la sécurité, les services publics devraient être donnés et reçus avec un visage ouvert", a-t-il déclaré aux journalistes. "Nous sommes dans une société libre et démocratique. Vous me parlez, je devrais voir votre visage, et vous devriez voir le mien. C'est aussi simple que ça."

À l'origine, la loi visait à interdire les couvre-visage à ceux qui offrent ou reçoivent des services des ministères et des établissements financés par la province, comme les universités.

En août, la loi a été étendue aux municipalités, aux commissions scolaires, aux services de santé publique et aux organismes de transport en commun, ce qui soulève la possibilité que les femmes portant le niqab ou la burqa au Québec ne puissent pas prendre le métro ou monter en bus. «Tant que le service est rendu, le visage doit être découvert», a déclaré Stéphanie Vallée, ministre de la Justice du Québec.

La législation stipule que des dérogations peuvent être accordées à ceux qui dispensent des soins spirituels ou religieux, ainsi qu'à ceux qui sont contraints de se couvrir le visage en raison de conditions de travail ou de risques professionnels.

Au milieu de la confusion générale quant à la façon dont la nouvelle loi serait appliquée et à qui elle affecterait, Vallée a déclaré que la province travaillerait maintenant avec les municipalités, les écoles et les garderies publiques pour établir des lignes directrices claires.

Le gouvernement libéral a longtemps soutenu que la loi - qui ne mentionne pas expressément le niqab ou la burqa - traite de la sécurité publique, en précisant qu'elle s'appliquerait également aux manifestants masqués.

"Nous ne légiférons pas sur les vêtements", a déclaré Vallée l'année dernière. "Les services publics doivent être offerts et reçus avec le visage découvert à des fins de sécurité, d'identification et de communication".

D'autres - citant un sondage de 2016 qui suggère que seulement 3% des femmes musulmanes au Canada portent le niqab - ont accusé le gouvernement provincial de cibler les femmes musulmanes afin d'obtenir des votes dans la perspective des élections provinciales de l'année prochaine.

«Cela semble être une solution inventée à un problème inventé», a déclaré Ihsaan Gardee du Conseil national des musulmans canadiens. "Nous n'avons pas beaucoup de problèmes avec des hordes de femmes musulmanes au niqab qui essaient de travailler dans la fonction publique ou d'accéder difficilement aux services publics".

La loi vient après deux tentatives par les autorités du Québec de légiférer sur la laïcité dans le domaine public ces dernières années. Une tentative de 2010 par les libéraux est mort au Feuilleton après deux ans; un projet de loi de l'ancien gouvernement séparatiste visant à interdire aux enseignants, aux médecins et aux autres travailleurs publics de porter des symboles religieux très visibles n'a pas réussi à passer avant l'élection.

Mercredi, les libéraux ont fléchi leur majorité au sein du gouvernement provincial pour adopter la loi, repoussant les appels lancés par les deux principaux partis d'opposition de la province pour mettre en place des lois plus sévères afin d'aborder la question de la laïcité et de l'accommodement religieux.

"Je sais que les gens auraient aimé que nous allions plus loin", a déclaré M. Vallée à l'assemblée nationale de la province. "D'autres pensent que nous allons trop loin. Je pense qu'un équilibre a été trouvé. "

Beaucoup ont exprimé leur inquiétude quant au fait que la nouvelle loi cible un segment de la population déjà marginalisé et stigmatisé. "Nous ne pouvons pas divorcer de ce projet de loi du contexte plus général dans lequel il tombe", a déclaré Gardee. Selon Statistique Canada , les crimes haineux ciblant les musulmans canadiens ont augmenté de 25% entre 2012 et 2015. "

Eulogie pour la mosquée du Québec attaque: "Alexandre Bissonnette était aussi une victime"
Hassan Guillet
Lire la suite
Plus tôt cette année, la province a été dévoyée après que six hommes - tous pères - ont été abattus alors qu'ils priaient dans une mosquée à Québec . Lors de l'éloge des hommes tués, l'imam Hassan Guillet a tracé une ligne directe entre leurs meurtres et le climat politique auquel sont confrontés les musulmans au Canada.

"Malheureusement, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, certains politiciens, certains journalistes et certains médias ont empoisonné notre atmosphère", a-t-il dit.

Alors que les politiciens québécois ont déclaré que l'interdiction de recevoir des services tout en portant une protection faciale entrerait en vigueur immédiatement, l'application de la loi risque d'être entravée par les nombreuses questions qui subsistent. "Nous ne savons pas comment cela va être appliqué et comment il sera appliqué", a déclaré Gardee. "C'est profondément troublant."

La législation précise que ceux qui sont touchés par la loi peuvent présenter une demande d'accommodement, mais peu d'explications sont données sur les critères ou sur la façon dont cela fonctionnerait. Le gouvernement a déclaré qu'il utiliserait les mois à venir pour mieux décrire comment ces demandes devraient être traitées et élaborer des lignes directrices pour ceux qui travaillent dans le secteur public.

Les observateurs légaux ont déclaré s'attendre à ce que plusieurs groupes de défense contestent la nouvelle loi devant les tribunaux, la mettant en opposition avec la Charte des droits et libertés du pays ainsi qu'avec l'équivalent provincial.

Gardee a dit que c'était une option que son organisation envisagerait probablement dans les prochains jours. "Nous sommes de cet avis que l'Etat n'a aucune affaire dans la garde-robe des nations", at-il dit. "L'Etat ne devrait pas forcer les femmes à se déshabiller ou à s'habiller d'une façon particulière."

Puisque tu es là ...
Thomasine FR.
https://www.theguardian.com/world/2017/oct/18/quebec-passes-law-banning-muslims-from-wearing-face-coverings-in-public

131 Re: Voile intégral le Sam 21 Oct - 9:18

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Ton post concerne le Québec, il fallait le signaler.
Le français classique, c'est la France, et cela se lit malheureusement avec un immense vide culturel et une soumission à l'Amérique qui désintéresse de plus en plus la francophonie. Paradis des sectes d'un côté, et martyr de l'Islam côté France, nous n'avons plus grands rapports hélas dans bien des domaines.

132 Re: Voile intégral le Mar 24 Oct - 17:00

chico.

avatar
Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement n'a pas l'intention de dire à une femme quoi ou ne pas porter après que la province canadienne de Québec ait adopté une loi - la première en son genre en Amérique du Nord - obligeant les femmes portant le niqab ou la burqa à dévoiler lors de la conduite du transport en commun ou de recevoir des services gouvernementaux.
https://www.theguardian.com/world/2017/oct/20/justin-trudeau-quebec-burqa-ban-niqab-new-law

133 Re: Voile intégral le Mar 24 Oct - 22:48

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quelle avance en France, tous les voiles sont interdits, partout, sauf chez soi. Interdition du moindre signe religieux au travail, l'Islam a été cassé net en France.

Une musulmane qui porterait le voile un instant, immédiatement la Police et le RAID si besoin débarque, et l'emmènent. Zéro tolérance. La République française est Une et Indivisible.
La France est catholique, Fille Aînée de l'Église à jamais.

Le président Hollande a voulu casser ça, on l'a viré cinq ans plus tard avec sur les deux dernières années 4% d'intentions favorables. C'est historique.

Le Québec est faible psychologiquement, soumis aux USA. Jamais les québécois ne voudront l'indépendance, trop américanisés et si éloignés des valeurs universelles françaises.

134 Re: Voile intégral le Mer 25 Oct - 8:27

samuel

avatar
Administrateur
Cassé net je ne serais pas si catégorique.

135 Re: Voile intégral le Lun 30 Oct - 17:06

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
DOUBLE XFRANCE
Qui sont les Françaises les plus hostiles au port du niqab?

Agnès De Féo — 26.10.2017 - 17 h 01, mis à jour le 26.10.2017 à 18 h 27
Quatre femmes musulmanes témoignent des vives attaques suscitées par leur port du niqab. Les femmes d'âge mûr seraient les plus enclines à réagir avec violence.
Une femme en niqab à Paris, le 29 juin 2014.©️ AFP Photo / Stéphane de Sakutin.
Sept ans après le vote de la loi d’interdiction du voile intégral, le 11 octobre 2010, les femmes qui le portent semblent de plus en plus rares en France. La société a fini par avoir raison des plus résistantes, mais pas seulement du fait des contrôles de police et des amendes.

La rue s’est aussi chargée de faire appliquer la loi. Des quidams se sont livrés à une traque des femmes entièrement voilées, à coup d’injures et de violences physiques. Les plus représentatifs de ces citoyens ordinaires, selon les témoignages: des femmes de plus de 50 ans, bien décidées à faire respecter la loi. Ce sont également elles qui remplissent certains sites internet de commentaires furieux.

«Les pires sont les femmes âgées»
Djamila, 35 ans, est l’une des très rares femmes à encore porter le niqab en France. Elle sort peu de chez elle, par crainte, et se livre à une petite description de ses détracteurs:

«Le plus souvent, ce sont des femmes qui m’agressent. Elles sont beaucoup plus virulentes que les hommes.»
Pour l’avoir accompagnée plusieurs fois à la mairie d’Aubervilliers, j’ai été confrontée à ces femmes mûres à l’air mauvais, l’œil noir et maugréant à voix basse. Djamila me confiait un jour en en désignant une: «Tu vois, c’est parce que je suis accompagnée qu’elle se retient. Si j’avais été seule, j’aurais eu droit à: “Salope, retourne dans ton pays”.»

PUBLICITÉ


Sophie, 33 ans, totalise neuf ans sous le niqab. Elle fait le même constat:

«Les pires sont les femmes âgées. C’est toujours le même profil: des femmes ayant dépassé la cinquantaine. Elles sont très acariâtres. Elles utilisent contre moi des insultes vulgaires et sexistes.»
Me Hakim Chergui, avocat au barreau de Paris, a couvert plusieurs affaires d’agression de femmes en niqab. Il confirme cette prédominance féminine:

«Les agresseurs sont exclusivement des femmes, qui ne sont plus toutes jeunes. Je n’ai jamais vu passer de dossier impliquant un homme. Ces dames se défendent toujours par des justifications morales, censées légitimer leur recours à la violence. Ce sont en général des agressions spontanées, qui ne sont pas préméditées. C’est pourquoi elles n’écopent que de peines très légères, d'autant qu’elles n’ont pas de casier judiciaire.»
Bernard Godard, en charge durant 15 ans des relations avec les musulmans au bureau des Cultes du ministère de l’Intérieur, se souvient:

«Déjà lors les débats sur le voile à l’école dans les années 1990 et 2000, les plus vifs détracteurs étaient des femmes réagissant de manière viscérale et pouvant même se livrer à des violences. C’était la génération des babyboomer et des féministes, dont le symbole est toujours Élisabeth Badinter.

Une nouvelle génération a succédé à la première, née dans les années 1960, représentée par Nadine Morano interpellant elle-même une femme en niqab à la gare de l’Est en 2014 et se présentant aux policiers en les sommant de l’arrêter.»
Depuis un mois, Sophie montre à nouveau son visage:

«La société a fini par me faire craquer, je n’en pouvais plus. C’était trop dur de porter le voile intégral, je me mettais en danger.»
Elle est l’une des premières femmes agressées physiquement après l’application de la loi d’interdiction, six mois après son vote.

«Elles croient faire leur devoir de bonnes citoyennes»
Le 19 avril 2011, avec son fils de 13 mois dans les bras, Sophie était prise à partie par une femme mûre dans un zoo de Seine-et-Marne. Elle lui a arraché son niqab après lui avoir rappelé son infraction. Aidée de son époux et de son fils, elle plaquait ensuite Sophie contre une grille. Tous les trois ont bien reconnu l’avoir attaquée, c’est pourtant Sophie qui sera condamnée à 300 euros d’amende pour «agression».

«J’étais la victime, je n’ai même pas pu riposter parce que j’avais mon enfant dans les bras. Les gens veulent faire justice eux-mêmes, surtout les femmes, elles nous maltraitent en toute impunité. Et quand nous portons plainte, c’est nous qui sommes condamnées! C’est le monde à l’envers», se lamente Sophie. «Les gens pensent que nous sommes des victimes et pourtant nous insultent. Mais elles ne bronchent jamais quand nous sommes accompagnées d’un homme.»
Pour le philosophe et sociologue Raphaël Liogier,

«Cette façon pour certaines citoyennes d’appliquer elles-mêmes la loi est grave. L’une des raisons du vote de la loi a été de répondre à une angoisse ancrée dans la population vis-à-vis de l’islam. Les gens en rajoutent car ils ont le sentiment que cette loi les autorise au passage à l’acte violent. Lorsqu’une loi amène à légitimer des pulsions agressives, il faut se poser des questions!»
Sophie comprend: «Ces femmes justicières croient faire leur devoir de bonnes citoyennes en nous rappelant à l’ordre et même en nous insultant.» Une justification que connaît bien Me Hakim Chergui:

«Ces femmes qui agressent se font systématiquement passer pour des victimes. Elles disent se sentir agressées et justifient leurs attaques par le fait que celles qui portent le niqab enfreignent la loi. Il est très difficile de leur faire comprendre que frapper une personne est un délit alors que porter le niqab n’est qu’une contravention. Elles ne voient pas la femme derrière le niqab mais sont captivées par toute la charge symbolique et négative que charrie le voile intégral.»
Alexia, 38 ans, convertie à l’islam il y a 20 ans, vit aujourd’hui tête nue après avoir porté cinq ans le voile intégral:

«Maintenant que j’ai enlevé le niqab, je suis passée de l’autre côté et arrive presque à comprendre les réactions de ces femmes. Elles se sentent agressées et croient que la solution est d’agresser à leur tour. Les plus âgées surtout ont toujours besoin de rappeler à l’ordre, de se défouler. Mais insulter est contre-productif.»
La psychanalyste Nédra Ben Smaïl émet plusieurs hypothèses devant ce face-à-face féminin:

«Nous avons deux types de femmes qui s’affrontent. Chacune défend son identité, chacune se sent menacée imaginairement par l’autre. Le niqab est transgressif, il est perçu en France comme le porte-étendard de l’islamisme qui tue. Les niqabées incarnent pour certains le mal par excellence, alors que la majorité de ces femmes le portent de manière pacifique. Elles se donnent à voir de manière ostentatoire, elles attirent le regard, elles sortent de l’anonymat. Toutes les deux ont un rapport ambigu à leur féminité: une féminité perdue pour celle qui se cache sous le niqab, une féminité blessée pour celle qui a dépassé la cinquantaine.»

136 Re: Voile intégral le Mar 12 Déc - 15:36

Josué

avatar
Administrateur
Le port du voile existe déjà dans les sociétés moyen-orientales pré-islamiques.
Le Coran reprend cette pratique et la codifie.
Prescris à tes épouses , à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage.Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes.
Dieu est indulgent et miséricordieux.
Sourate 2:33.

137 Re: Voile intégral le Jeu 1 Fév - 8:48

Josué

avatar
Administrateur
[size=33]Ces Iraniennes qui osent retirer leur voile[/size]


VIDÉO. En Iran, malgré les arrestations, de plus en plus de femmes défient les lois islamiques en s'affichant tête nue dans l'espace public.


PAR ARMIN AREFI
Modifié le 31/01/2018 à 12:00 - Publié le 30/01/2018 à 18:25 | Le Point.fr

L'image a fait le tour du monde. Le 27 décembre dernier, Vida Movahedi, Téhéranaise de 31 ans, apparaît debout sur un coffret télécom situé à un croisement de la rue Enghelab. Tête nue et pantalon moulant, elle brandit un bâton au bout duquel pend son foulard blanc. Un geste inouï en République islamique, où les femmes (iraniennes comme étrangères) sont tenues en vertu de la loi islamique (depuis la révolution de 1979) de porter le voile ainsi qu'un manteau ample. Y contrevenir peut les conduire tout droit en prison. Cela n'était pas le cas sous le Shah, où certaines Iraniennes, dans les...
http://www.lepoint.fr/monde/ces-iraniennes-qui-osent-retirer-leur-voile-30-01-2018-2190877_24.php

138 Re: Voile intégral le Mer 7 Fév - 14:55

Josué

avatar
Administrateur
[size=56]Iran : celles qui tombent le voile[/size]










Commentaire Karine Henry - TV5MONDE


En Iran, depuis la révolution islamique, une loi impose aux femmes de sortir voilées et couvertes de pied en cap. Or depuis plusieurs semaines, certaines bravent ouvertement l'interdit. Elles se dévoilent dans l'espace public, au risque d'être arrêtées. C'est ce qui vient d'arriver à une trentaine d'entre elles.


04 FÉV 2018
 
Mise à jour 04.02.2018 à 14:38
 par
Liliane Charrier
Avec AFP


  • Femmes voilées, le voile dans tous ses états
  • Le nouveau visage de l'Iran
  • Iran : le pays secoué par des manifestations


"29 personnes" ont été "arrêtées et remises à la justice" parce qu'elles "perturbaient l'ordre social" - c'est par ce communiqué succinct et laconique que la police de Téhéran annonce les arrestations, sans précision sur leur moment précis. Toujours est-il qu'elles interviennent après le partage, sur les réseaux sociaux, de photos apparemment prises en Iran de femmes tête nue au vu et au su de tous, leur voile pendu au bout d'une perche comme une bravade.
L'idée, c'est de grimper sur un monument public - fontaine, muret, coffrage - pour un maximum de visibilité. Ces actions de contestation s'inspirent de l'initiative d'une femme, arrêtée fin décembre après être montée tête nue sur une armoire électrique dans une artère animée de Téhéran, brandissant son voile au bout d'un bâton.

[ltr]
[/ltr]


139 Re: Voile intégral le Jeu 8 Fév - 21:07

Marmhonie

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Quand une religion entend jusqu'à imposer sa tenue vestimentaire partout, c'est de la tyrannie ni plus ni moins.
Les femmes accablées par le mahométisme essayent de grapiller un peu de liberté... vestimentaire, c'est à dire rien de rien.

Et pendant ce temps, ces jeunes musulmanes en Europe tentent de contraindre au voile partout. Une religion égare...

140 Re: Voile intégral le Jeu 15 Fév - 10:42

papy

avatar

[size=50]Le voile n’est plus obligatoire en Iran


décembre 30, 2017 - 8:59
[/size]


Qu’est-ce qui a pu faire changer les autorités iraniennes ? D. R.

Par Sadek Sahraoui – C’est une petite révolution qui vient de se produire en Iran. Une révolution inimaginable il y a à peine une année. Le commandement de la police de ce pays gouverné d’une main de fer par les Gardiens de la Révolution a décidé de ne plus arrêter les Iraniens qui contreviennent aux lois islamiques. L’annonce, passée complètement inaperçue, a été faite jeudi par le général de brigade, Hossein Rahimi, lors d’un discours à Téhéran. «En accord avec la décision du commandant des forces de police, ceux qui ne respectent pas les codes islamiques ne seront plus placés en centres de détention et n’auront pas de casier judiciaire», a-t-il affirmé.

Il a précisé que la police iranienne préfère adopter une approche souple pour convaincre les gens de respecter les préceptes de la religion. Cette approche, a expliqué M. Rahimi, selon le quotidien Shargh qui rapporte l’information, consiste à abandonner le châtiment et à privilégier l’éducation. Certains médias soutiennent que les femmes ne seront plus tenues de porter le voile si tel était leur volonté.
Il faut savoir que le port du voile est obligatoire pour les femmes depuis la Révolution iranienne. Mais, ces dernières années, on a assisté à un relâchement de la tenue vestimentaire des femmes. Les jeunes Iraniennes tentent depuis de nombreuses années de repousser les règles vestimentaires qui leur sont imposées, en laissant quelques mèches de cheveux dépasser de leur khimar (voile) ou en portant du vernis à ongles, ce qui soulève l’ire des Iraniens conservateurs.
La police de la moralité iranienne – semblable à la police religieuse de l’Arabie Saoudite – interpelle, de son côté, les contrevenants et les escorte vers une voiture de police. Leurs familles sont ensuite obligées d’apporter des «vêtements décents» aux détenus. Les contrevenants doivent alors signer un formulaire promettant de ne plus commettre cette infraction. Les hommes peuvent être aussi arrêtés par la police s’ils sont vus en short ou torse nu.
Perçue par beaucoup comme un tournant, la décision annoncée par le général de brigade, Hossein Rahimi, est assez surprenante dans la mesure où l’ancien chef de la police de Téhéran, le général Hossein Sajedinia, avait recruté, en avril 2016, quelque 7 000 indicateurs en civil pour lutter contre l’«immoralité» dans la capitale iranienne.
Qu’est-ce qui a pu faire changer si vite les autorités iraniennes sur la question ? Sans nul doute la crainte d’une explosion sociale, surtout que les signes avant-coureurs d’une fronde de grande ampleur sont bien là. Les indicateurs de l’inflation et du chômage sont, en effet, inquiétants. En faisant des concessions aux femmes et aux jeunes sur la question des mœurs, le pouvoir iranien espère sans doute avoir un peu de répit.
S. S.
https://www.algeriepatriotique.com/2017/12/30/voile-plus-obligatoire-iran/

141 Re: Voile intégral le Ven 17 Aoû - 8:33

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
J

Islam : quand les fashionistas réinventent le voile


[size=33]La publicité de Gap montrant une enfant voilée a fait polémique en France. L'occasion de se pencher à nouveau sur ce morceau de tissu aux mille significations.[/size]


Par Carol Mann* pour The Conversation France
Publié le 16/08/2018 à 11:59 | Le Point.fr 



Défilé de Maki Oh à New York en février 2018. Aux États-Unis, des femmes puissantes, mannequins, avocates, etc., n'hésitent pas à porter haut des foulards signés par de grandes marques.
©️ JP Yim / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AF


La marque Gap relance la polémique sur le port du voile : dans sa dernière campagne pour GapKids, deux enfants sont mis en avant, l'une porte un voile bleu. En France, élus et internautes appellent au boycott. L'enseigne se défend en expliquant qu'il s'agit d'enfants issus d'une école publique new-yorkaise et que la publicité est destinée au marché international.




Comment le voile, une simple pièce de tissu aux déclinaisons diverses, a-t-il pu devenir un vêtement mondialisé, suscitant d'importantes controverses ?
En juin 2017, c'était le maire de la commune de Lorette qui avait rédigé un arrêté anti-burkini, interdisant le port du burkini et du voile sur un plan d'eau municipal. La polémique suscitée par son acte l'a poussé à le retirer au bout d'une semaine.
Lire aussi Le burkini, les seins nus, la République et la démocratie
Le même mois, de l'autre côté de l'Atlantique, le magazine de mode américain Allure illustrait sa une avec une photo de la modèle somalienne Hamali Aden, portant un hijab.



Une dizaine d'années de terrain en Afghanistan et de nombreux voyages au Moyen-Orient m'ont menée à réaliser un travail anthropologique et historique du costume féminin.
Cependant, il m'a été difficile d'ignorer les transformations sociétales européennes de ces dix dernières années. L'habillement des jeunes femmes musulmanes a en effet engendré des débats virulents.

Le « voile », un mot, des variantes


En France, où je vis, le terme « voile » est particulièrement confus, puisqu'il recouvre des variantes qui s'excluent souvent mutuellement : le foulard, la burqa, le niqab, le hijab, le jilbab. Ces termes décrivent des formes différentes de voile, plus ou moins enveloppantes. La burqaafghano-pakistanaise bleue et le niqab noir d'Arabie saouditerecouvrent le visage aussi bien que le corps. C'est une version du niqab que portent les jeunes musulmans et les convertis qui se sont tournés vers un islam puriste, basé sur une lecture fondamentalisme des textes.
Lire aussi Islam : pourquoi elles portent le voile
Le hijab est le terme utilisé pour désigner une coiffure islamique colorée, couvrant le crâne, le cou et les épaules. Cette coiffe est notamment portée dans le monde issu des colonies anglaises, en Inde, au Pakistan, au Bangladesh.
En Indonésie, le terme jilbab signifie à peu près la même chose. Ailleurs, par exemple sur les catalogues de vente en ligne – dont les plus pudiques mettent un flou sur les visages des mannequins –, il désigne la tenue en une pièce qui recouvre la tête et le corps.
Le port du simple foulard est l'antithèse du niqab (le voile intégral), puisque le foulard permet la participation à l'espace public de celle qui le porte, alors que le niqab l'exclut définitivement. L'individualité d'un côté, l'anonymat de l'autre, au nom de préceptes religieux qui se voudraient partagés mais qui offrent des oscillations déterminantes, parfois choisies, parfois contraintes.


Lire aussi Phébé - Les mille et une déclinaisons du voile islamique

Du voile honni au voile plébiscité ?


Une version médiane, qui ne révèle que le visage, est imposée par la loi en Iran et Irak chiites : le tchador noir, vêtement politique aussi bien que religieux, était censé représenter la femme musulmane idéale, produite par la révolution khomeiniste de 1979. Mais son détournement imaginatif à Téhéran est devenu un sport national.
Lire aussi Ces Iraniennes qui osent retirer leur voile
Le visage est alors investi en tant que terrain d'expression, voire de contestation, par le maquillage, les sourcils, et même la chirurgie esthétique.
Le voile intégral est obligatoire dans quelques pays comme l'Arabie saoudite (niqab/abaya), ou au sud de l'Afghanistan surtout rural (burqa), où le taux l'alphabétisation féminin de 16 % est l'un des plus bas sur terre, selon l'Unicef.


Dans de nombreux autres pays, y compris ceux où réside une vaste communauté musulmane pratiquante, les lois n'imposent certes pas explicitement le port d'un tel vêtement dédié, mais une exigence de « modestie » s'applique, selon les canons en vigueur. Il est impensable, par exemple, de se promener en short ou jean moulant au Pakistan, même si aucune loi constitutionnelle ne l'interdit.
En revanche, dans les pays aux lois explicitement répressives comme l'Iran, la Malaisie, les régions dominées par Daech et Boko Haram au Sahel et au Moyen-Orient, une police des mœurs religieuse veille et rappelle à l'ordre les contrevenants, souvent par des moyens violents. Elle est généralement rattachée à un comité pour la promotion de la vertu et la répression du vice.
Mes amies féministes iraniennes et afghanes sont ainsi consternées lorsque des organisations comme Amnesty International ou la Ligue des droits de l'homme s'insurgent, au nom des libertés personnelles, contre l'interdiction du port du voile intégral, statuée par l'Union européenne en 2014.
À l'époque où les Américains et leurs alliés intervenaient en Afghanistan (à partir de 2002), ces mêmes organisations jugeaient que la burqa (version locale du niqab) était emblématique des restrictions extrêmes imposées aux femmes par les talibans et représentait un refus de leurs droits humains.
Comment, en l'espace de quinze ans, ce bouleversement absolu s'est-il opéré ?

La religion, une certitude rassurante


Selon un rapport de l'Ined, l'un des facteurs les plus importants serait la montée du fait religieux auprès des jeunes, en particulier chez les immigrés se déclarant musulmans de la deuxième génération. Ils estiment vivre une « forte religiosité », souvent différente de celle pratiquée par leurs propres parents. Selon ce même rapport, la sécularisation, voire l'athéisme, s'enracine plus chez les migrants ou natifs d'origine chrétienne.
Lire aussi Islam, le calvaire des apostats
Peu importe leur religion, les enfants du millénaire vivent ce qui a été appelé « la fin des idéologies », ou le « désenchantement du monde », selon les expressions consacrées, avec, par exemple, la montée du néo-libéralisme à tout cran et son lot de désillusions. Parmi celles-ci, la normalisation de l'incrédulité et le manque de confiance face aux processus démocratiques et aux personnalités politiques ont joué un rôle majeur.
Au Moyen-Orient, les jeunes ont été élevés dans le contexte d'une guerre violente ou de basse intensité, du terrorisme, de l'effondrement de l'option relativement laïque des gouvernements postcoloniaux de Ben Ali en Tunisie et de Moubarak en Égypte, ainsi que de l'échec des révoltes populaires comme le Printemps arabe.
Les débats autour de l'occupation de la Cisjordanie depuis un demi-siècle ont d'autant plus cristallisé les débats en France, rassemblant la jeunesse souvent issue de l'immigration musulmane autour d'un même combat. Peu à peu, la religion politisée a été érigée en un nouvel idéal, comme l'a démontré le politologue Gilles Kepel, notamment dans son ouvrage La Fracture.
Lire aussi Gilles Kepel : « La France entre la kalach et Charles Martel »
Un processus partiellement comparable s'est opéré dans les pays occidentaux tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, ainsi qu'en Scandinavie. Dans ces territoires, le principe communautaristedomine : soit une société plurielle où est reconnue l'appartenance affichée, à des communautés religieuses et ethniques, jusque dans l'espace public, au détriment parfois d'une idée d'appartenance nationale unificatrice.
Selon les critiques français, cette tendance encouragerait la dissolution identitaire dans l'assimilation totale. En 1997, le sociologue Michel Wieviorka avait déjà cerné les écueils d'une trop grande rigidité.

Le vêtement véhicule identitaire


Le vêtement figure aujourd'hui parmi les signes les plus évidents de cette soif de reconnaissance identitaire. Une classe moyenne éduquée, dynamique, moderne et religieuse a émergé en Grande-Bretagne et en Amérique du Nord. Elle affirme son appartenance musulmane et revendique le droit de faire du hijab un objet de mode.
Lire aussi TRIBUNE. La mode islamique contre les intégrismes religieux ? 
En 2016, le Huffington Post recensait d'ailleurs les 17 femmes musulmanes américaines qui avaient contribué à la bonne image des États-Unis cette année-là. On peut y admirer, en foulard et souvent très maquillées, des avocates, des femmes d'affaires et des activistes.
Cette représentation est inimaginable en France, où la réussite sociale signifie conformité au modèle républicain, y compris dans le style de vie. C'est ainsi que les sites web vendant des vêtements plus orthodoxes en France, tels que des niqabs et des jilbabs, sont plutôt réservés à un marché populaire, généralement sans emploi.
Aux États-Unis, au contraire, c'est une classe bourgeoise de consommatrices qui, affichant clairement son attachement à l'islam, a permis le développement du « modest wear ». Au départ, dans les années 1980, cette mode était destinée aux femmes juives orthodoxes et mormones, et se retrouve aujourd'hui sur les sites internet.

Le business florissant de la mode « islamique »



Les styles aujourd'hui en vente ne se conforment pas uniquement aux injonctions de piété, mais également aux critères temporaux et sociaux de la mode actuelle, par la coupe et les couleurs.

Ainsi, alors que 40 couturiers internationaux présentaient la première Modest Fashion Week à Londres en février 2017, le lancement, en 2016, de collections de prêt-à-porter « modest wear » par Uniqlo, D&G, Tommy Hilfiger et Oscar de la Renta a suscité la polémique en France.
Lire aussi Dolce et Gabbana lance sa première collection de hidjabs
On ne saurait accuser ces entreprises de prosélytisme en faveur de l'islam : elles capitalisent avant tout sur une croissance annoncée d'un marché de plus en plus large. D'après Thomson Reuters et son rapport « State of Global Islamic Economy 2014-2015 », ce marché était de 266 milliards de dollars en 2013 et devrait atteindre les 484 milliards de dollars d'ici à 2019. Cette croissance coïncide avec le boom démographique de la population musulmane dans le monde, passant de 1,6 milliard à presque 3 milliards d'ici à 2050.
Lire aussi Les burkinis « Marks & Spencer » font polémique

Hijabista branchée


Aujourd'hui, la hijabista a le vent en poupe : c'est une jeune femme, vivant en Occident, qui a décidé de vivre sur son corps sa foi musulmane de façon moderne et branchée, selon les référents toujours changeants de la mode ; on retrouve ce phénomène, de façon plus limitée, au Moyen-Orient, au Pakistan et en Asie du Sud-Est.
La différence, c'est que la figure de la hijabista constitue une particularité de la jeunesse actuelle en Europe et sur le continent américain, qui continue à revendiquer une neutralité religieuse, alors que dans les pays musulmans elle est la norme, comme l'explique la sociologue pionnière du modest fashion [url=http://www.ibtauris.com/en/Books/Society social sciences/Society culture general/Cultural studies/Fashion society/Modest Fashion Styling Bodies Mediating Faith]Reina Lewis[/url].
La mode permet justement d'intégrer celles qui l'endossent, de vivre au temps présent, et non pas de les emmurer dans un état supposément religieux, figé dans la temporalité inerte des textes et selon l'interprétation des islamistes.

Ces dernières, voilées de pied en cap, refusent le principe même de la mode. Cependant, elles ne « représentaient » en France que 687 verbalisations en 2016, et 1 500 en cinq ans. En France, l'interdiction policière comme unique stratégie peine à atteindre le but escompté, soit une invisibilisation du fait musulman, ou du moins sa réduction, dans l'espace public. À l'inverse, elle exacerbe les tensions et renvoie ces femmes et leurs familles à l'entre-soi islamiste rigoriste, qui se manifeste dans les salons spécialisés organisés pour les Musulmans de France, anciennement l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), historiquement proches des Frères musulmans. On y voit défiler par centaines des niqabs et jilbabs, d'ailleurs en vente sur place.
Lire aussi Pontoise : le Salon de la femme musulmane sous le feu des critiques
Au contraire, la mode des jeunes musulmanes, joyeuse, colorée, libérée, in fine jouissive, est un phénomène positif, puisqu'elle s'oppose d'emblée au niqab mortifère et à ses défenseurs. Elle permet une fluidité vestimentaire et, surtout, la possibilité de changer d'avis à tout moment.
* Carol Mann est chercheuse associée au LEGS de Paris-8 spécialiste de genre et conflits armés, université Paris-8-Vincennes Saint-Denis. Elle a publié « De la burqa afghane à la hijabista mondialisée », aux éditions de L'Harmattan.

SUR LE MÊME SUJET


Phébé - Les mille et une déclinaisons du voile islamique



Par Djill  le 17/08/2018 à 07:13
Posons la question autrement
Rappelons simplement qu’un voile islamique n’est pas un simple vêtement mais une marque d’adhésion à une idéologie qui proclame, entre autres, que "les femmes ne doivent pas avoir les mêmes droits que les hommes". 

Oublions la pseudo-excuse religieuse, oublions l’argument fallacieux de la coutume, et demandons-nous seulement ce que nous penserions si cette fillette était exhibée avec un tee-shirt arborant un tel slogan ! 
 

Tout doucement sur la pointe des pieds... Tout doucement... Au fait la grenouille ça commence à l eau froide non ?...
SIGNALER UN CONTENU ABUSIF 

Par Maire du Poset Patrick  le 16/08/2018 à 22:18
Prosélytisme
Sous couvert d’étude du phénomène, la conclusion est révélatrice !













Consultez les articles de la rubrique société,
suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.

Liberté d’expression, notre bien si précieux
Se déplacer en ville : le grand chambardement
Mai 68 : sous les pavés, l’
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes
FAQ
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
Politique cookies
Politique de protection des données à caractère perso
Ar

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum