Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Josué

Josué
Administrateur
[size=33]Etats-Unis: Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017[/size]

DROGUES L’espérance de vie à la naissance était en 2017 de 76,1 ans pour les hommes et de 81,1 ans pour les femmes…

20 Minutes avec AFP
 
Publié le 29/11/18 à 08h54 — Mis à jour le 29/11/18 à 11h13



Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 310x190_fentanyl-opiace-puissant-responsable-20000-deces-overdose-2016-etats-unis
Le fentanyl est un opiacé puissant responsable de 20.000 décès par overdose en 2016 aux Etats-Unis. — Rick Bowmer/AP/SIPA
Près de 70.000 Américains ont trouvé la mort, en 2017, à cause d’overdosesde drogues. Et c’est l’une des raisons pour laquelle l’espérance de vie a continué à baisser aux Etats-Unis par rapport à 2014, selon des statistiques de santé publiées ce jeudi.
« C’est la première fois que l’on voit une tendance à la baisse depuis la grande épidémie de grippe de 1918 », a expliqué Robert Anderson, chef des statistiques de la mortalité au Centre national des statistiques de santé, qui a publié les nouveaux chiffres.

Un nombre de morts similaires à l’épidémie de VIH


L’espérance de vie à la naissance était en 2017 de 76,1 ans pour les hommes et de 81,1 ans pour les femmes. La moyenne pour la population était de 78,6 ans, contre 78,9 en 2014. « Ces statistiques nous alertent et montrent que nous perdons trop d’Américains, trop souvent, pour des causes évitables », a déclaré le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies, Robert Redfield.
Le fléau des overdoses de drogues a commencé au début des années 2000, son intensité s’accélérant depuis quatre ans. En 2017, environ 70.000 Américains sont morts d’overdoses de drogues, 10 % de plus qu’en 2016. En nombre de morts, Robert Anderson compare cela au pic de l’épidémie de VIH, à une différence près : celle-ci avait rapidement décliné. Le statisticien espère que les overdoses suivront le même chemin.« Nous sommes un pays développé, l’espérance de vie devrait augmenter, pas diminuer », dit-il.

Deux catégories d’overdoses


Il y a deux catégories d’overdoses : d’une part les drogues non-opiacées, comme la cocaïne, la méthamphétamine et les autres psychostimulants dont la MDMA, qui ont fait 27.000 morts environ. Mais l’augmentation est largement due à la seconde catégorie : les opiacés. Cela inclut l’héroïne, la morphine, et les opiacés dits semi-synthétiques comme l’oxycodone, un antidouleur sur ordonnance mais détourné sur le marché noir.
Dernièrement, la majorité des morts sont venus d’une nouvelle génération : les opiacés synthétiques, comme le fentanyl, des dizaines de fois plus puissant que l’héroïne, où une erreur de dosage peut être fatale. Le taux de morts par opiacés synthétiques avait doublé de 2015 à 2016. L’an dernier, il n’a augmenté « que » de 45 %

Marmhonie

Marmhonie
MODERATEUR
MODERATEUR
Fumer du cannabis avant de conduire représente un danger mortel réel, aujourd'hui quantifiable avec précision.


Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 319030_87b0d3e2e5...facebook-556e3d5
Chaque année, 230 personnes meurent sur les roues de France à cause du cannabis
Conduire sous l'effet du cannabis double le risque d'être responsable d'un accident mortel (x 1,Cool.
La moitié des victimes du cannabis sur la route a moins de 25 ans
Sur l'ensemble des conducteurs, on constate que ce sont surtout les jeunes hommes qui sont concernés ; 10,6% des conducteurs masculins de moins de 25 ans conduisent après avoir consommé du cannabis, contre 2,9% en moyenne pour toutes les catégories d'âge confondues.

Par ailleurs, l'étude révèle que les accidents mortels causés par les stupéfiants, ou l'alcool, ou un mélange des deux, sont plus nombreux les nuits de week-end (22h00 à 7h00) que durant n'importe quelle autre nuit de la semaine.

J'ai perdu des amis sur les routes par la faute du cannabis. Je ne savais pas qu'ils en fumaient en toute discrétion, ce fut un choc pour l'entourage et les familles laissant des enfants sans plus leur papa... Terrible. Je ne peux donc pas pardonner facilement que le Québec ait rusé contre la France et la francophonie en dépénalisant le cannabis alors que, dans le même temps, la France et toute la francophonie (sauf donc le Québec qui nous a trahi) condamnaient plus sévèrement l'usage du cannabis. Fumer dans une rue en France est désormais répréhensible immédiatement : c'est totalement interdit.

Justin Trudeau et son "jeunocide" avec sa libération du cannabis
Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 Topelement-556e466
Tandis que le Canada fête la libéralisation du cannabis, le biologiste et toxicologue valaisan Nicolas Donzé estime cette évolution totalement irresponsable du point de vue de la lutte contre les addictions.
Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 Dope_justintrudeauflickr-2-556e3d9

Des mots lourds de sens pour critiquer la libéralisation du cannabis au Canada. Pour lui cette évolution n'est rien moins comparable à un «jeunocide» au pays de Justin Trudeau, ce Premier ministre québécois qui a trahi sa lutte contre les drogues sur les enfants et adolescents.

Ces mots ont heurté certaines personnes présentes, mais lui s'en défend: «J'aime utiliser des expressions fortes, le but est d'amener les gens à réfléchir. En libéralisant le cannabis, on favorise l'agression de toute une jeunesse. Le cannabis a des défauts et des qualités, mais pour moi, l'élément central c'est la relation entre l'individu et la substance.»

Menace sur les 18-25 ans
Nicolas Donzé n'est pas inconnu dans le monde des drogues en Suisse, où il a passablement publié sur la question. Pour lui la consommation «festive» de cette plante n'a pas de raison d'être, en particulier auprès des jeunes: «Du point de vue du développement du cerveau, l'adolescence ne s'arrête pas à 18 ans, mais à 25 ans.»

En tant que biologiste, il s'intéresse sur les interactions entre le produit et le corps, en particulier ses effets sur la dopamine dans l'addiction que crée le cannabis. «L'addiction, précise-t-il, est une maladie du comportement qui perturbe notre mémoire, notre envie d'apprendre, qui est essentiel à notre vie, surtout pendant cette période de notre vie, entre 15 et 25 ans, où la possibilité de devenir addicte est significative.»

Le cannabis n'est pas une drogue douce
«On sous-estime sa puissance. On libéralise un produit qu'on ne connaît pas ou mal. Les deux cannabinoïdes les plus connus sont le THC et le CBD, mais quand on fume un joint, même légal, riche en CBD et contenant moins de 1% de THC, la présence de 100 autres phytocannabinoïdes ne peut être ignorée. Le cannabis n'est pas la plante d'une molécule, mais de plus d'une centaine de substances différentes.»

Le Québec exporte son cannabis dans toute la francophonie par internet
Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 Quebec-drogue-1-1-556e433
Voici bien la volonté économique qui a été choisie contre celle de la santé de nos enfants.

Les overdoses de drogue ont fait baisser l'espérance de vie en 2017 Soso-quebec-556e44b
Bible en main, expliquez partout qu'aucune drogue n'est "douce", surtout pas le cannabis, responsable de la schizophrénie qui est un trouble mental sévère et chronique appartenant à la classe des troubles psychotiques.

Des vertus thérapeutiques à développer en laboratoires et non dans la rue avec la fumette
Mais pas pour la bonne rigolade... (Le Matin)
Source
https://www.lematin.ch/suisse/denonce-jeunocide-pays-justin-trudeau/story/21344418
24.10.2018

Josué

Josué
Administrateur
C'est une société qui s'auto detruit.

Marmhonie

Marmhonie
MODERATEUR
MODERATEUR
Josué a écrit:C'est une société qui s'auto détruit.
C'est exactement cela, dans beaucoup de domaines.
Des sociétés en plus, différentes entre elles.
Nous devons combattre ce mal insidieux, les drogues.
Jamais le diable ne s'est autant fait plaisir dans sa destruction finale.

C'est pourquoi, prenez soin quand vous rencontrez des TJ, de bien les écouter, de les aider aussi d'un petit geste financier discret, le bon Dieu vous le rendra au centuple.

Josué

Josué
Administrateur
[size=33][size=40]États-Unis : la mort sur ordonnance[/size][/size]



États-Unis : la mort sur ordonnance - VF - Diffusé le 14/05/19 à 20h50 sur FRANCE 5
Aux États-Unis, on a dénombré 72 000 décès par overdose en 2018, à cause de certains médicaments

0:00

Informations




  • Genre : Documentaire - Santé
  • Année : 2018




Résumé de États-Unis : la mort sur ordonnance


À leur insu, les Américains ingèrent de l'opium présent dans des médicaments - Hydrocodone, Percocet, Oxycontin ou Fentanyl - prescrits par leurs médecins, et en deviennent totalement dépendants. Les États-Unis consomment 80 % de la production mondiale de ces cachets. On compte 72 000 décès par overdose l'an passé, soit 196 personnes chaque jour. C'est la première cause de mort accidentelle dans le pays. Cette enquête nous emmène au coeur de ce système mortel en Oklahoma, l'un des États les plus touchés. Pendant un an, la réalisatrice a suivi le combat d'une petite communauté face aux grands laboratoires et corps médical responsables

samuel

samuel
Administrateur
Les américains sont accro aux médicaments surtout les anti-dépresseurs.
L'Europe est aussi en train de suivre ce chemin.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum