Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les lunettes anti lumière bleue pour ordinateurs

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

vulgate

vulgate
Comment bien les choisir ?

Josué

Josué
Administrateur
Il faut que je mette mes lunettes car je ne voie rien de ton message.
https://www.google.fr/search?source=hp&ei=XPiDW9auIajClwS_6L_ADg&q=lunette+bleu+pour+ecran&oq=lunette+bleu+pour&gs_l=psy-ab.1.0.0l2j0i22i30k1l6.2742.10152.0.12686.19.15.0.3.3.0.182.1325.11j3.15.0....0...1c.1.64.psy-ab..1.18.1439.6..35i39k1j0i131k1.96.jmtkNZyE19k

chico.

chico.
Je m'appelle Max, je suis l'auteur derrière le site lunettegamer.com ! Je partage avec vous ma passion des jeux-vidéos mais également des accessoires qui peuvent les accompagner. 

Depuis un an je me suis spécialisé dans les lunettes gaming. Vous trouverez sur ce site de nombreux témoignages et des tests produits pour vous aider à faire votre choix. 

En savoir plus ici.
http://www.lunettegamer.com/

chico.

chico.
[size=31]Les écrans, sources de lumière bleue, ont envahi nos vies et notre temps. On passe souvent plusieurs heures par jour à les regarder, en particulier si l'on travaille sur ordinateur. Pourtant ils menacent d'abîmer nos yeux et notre santé. Alors, comment se prémunir contre ces risques ?
la lumière bleue, plus spécifiquement la lumière bleu-violet émise dans les longueurs d'onde plus courtes et plus énergétiques, peut provoquer des lésions oculaires et perturber le rythme circadien. Les écrans de toutes sortes de sources, en particulier les écrans LED et Oled, émettent énormément de lumière bleue et la diffusent directement dans les yeux de l'utilisateur. Les écrans LCD en émettent moins. Les liseuses électroniques, aussi, car la lumière est projetée sur l'écran et non dans les yeux, contrairement aux tablettes.[/size]

Josué

Josué
Administrateur
[size=60]La lumière bleue est-elle dangereuse pour nos yeux ?
[/size]

  • Ophtalmologie

[size]
20 septembre 2018[/size]

« Mon fils passe beaucoup de temps devant des écrans. Il paraît que la lumière bleue qu’ils émettent est dangereuse ? », Denis, 47 ans
 
Pour bien comprendre ce qu’est la lumière bleue, il faut savoir que la lumière, naturelle ou artificielle, est composée de particules électromagnétiques qui se déplacent par ondes. Plus ces dernières sont courtes, plus elles produisent d’énergie. Partie intégrante du spectre lumineux, la lumière bleue a une des ondes les plus courtes. Elle produit donc beaucoup d’énergie.
 À lire aussi : Les écrans, quelles conséquences pour nos enfants ?
[size]
 

Une question de dose

Bien que les yeux soient équipés pour se protéger des rayons lumineux, les filtres naturels dont ils disposent ne sont pas assez performants pour faire barrage à la lumière bleue émise par le soleil. Ni, a fortiori, lorsqu’on regarde un ou des écrans entre deux et six heures par jour comme le font la plupart des adolescents. Leurs yeux sont encore plus mis à mal par la lumière bleue qui provient des tubes fluorescents qui sont dans tous les écrans numériques. À petite dose, la lumière bleue n’est pas nocive mais à haute dose, elle abîme sérieusement la rétine et peut provoquer prématurément une dégénérescence maculaire pouvant aller jusqu’à la cécité.
[/size]
 À lire aussi : Remettons nos pendules à l’heure
[size]
 

Fatigue oculaire et générale

Sachez que le fait de passer seulement deux heures devant une télé, un ordinateur, une tablette ou un smartphone est aussi un facteur de fatigue physique, surtout quand la consommation d’écran se fait le soir. En effet, des recherches ont été menées sur les conséquences de la lumière bleue sur la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Fixer un écran en soirée en diminue la production et perturbe ainsi le cycle circadien (rythme éveil-sommeil).
[/size]

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
Mon fils passe beaucoup de temps devant des écrans. Il paraît que la lumière bleue qu’ils émettent est dangereuse ? », Denis, 47 ans
 
Pour bien comprendre ce qu’est la lumière bleue, il faut savoir que la lumière, naturelle ou artificielle, est composée de particules électromagnétiques qui se déplacent par ondes. Plus ces dernières sont courtes, plus elles produisent d’énergie. Partie intégrante du spectre lumineux, la lumière bleue a une des ondes les plus courtes. Elle produit donc beaucoup d’énergie.
 À lire aussi : Les écrans, quelles conséquences pour nos enfants ?
 

Une question de dose

Bien que les yeux soient équipés pour se protéger des rayons lumineux, les filtres naturels dont ils disposent ne sont pas assez performants pour faire barrage à la lumière bleue émise par le soleil. Ni, a fortiori, lorsqu’on regarde un ou des écrans entre deux et six heures par jour comme le font la plupart des adolescents. Leurs yeux sont encore plus mis à mal par la lumière bleue qui provient des tubes fluorescents qui sont dans tous les écrans numériques. À petite dose, la lumière bleue n’est pas nocive mais à haute dose, elle abîme sérieusement la rétine et peut provoquer prématurément une dégénérescence maculaire pouvant aller jusqu’à la cécité.
 À lire aussi : Remettons nos pendules à l’heure
 

Fatigue oculaire et générale

Sachez que le fait de passer seulement deux heures devant une télé, un ordinateur, une tablette ou un smartphone est aussi un facteur de fatigue physique, surtout quand la consommation d’écran se fait le soir. En effet, des recherches ont été menées sur les conséquences de la lumière bleue sur la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Fixer un écran en soirée en diminue la production et perturbe ainsi le cycle circadien (rythme éveil-sommeil).
 À lire aussi : La mélatonine, hormone miracle ou intox ?

samuel

samuel
Administrateur
[size=33]L'Anses alerte sur les dangers des LED pour la santé[/size]

LUMIERE BLEUE  La lumière bleue contenue dans les LED a un effet toxique sur la rétine et sur le sommeil

Anissa Boumediene
 


  • Twitter


 
Publié le 14/05/19 à 18h00 — Mis à jour le 14/05/19 à 18h00



les lunettes anti lumière bleue pour ordinateurs 310x190_lumiere-bleue-led-retrouve-tous-ecrans-effet-toxique-retine-sommeil-surtout-chez-enfants
La lumière bleue des LED, que l'on retrouve dans tous nos écrans, a un effet toxique sur la rétine et le sommeil, surtout chez les enfants. — Esme Allen/REX/REX/SIPA
Certains types d’éclairages à LED (diodes électroluminescentes), riches en « lumière bleue », ont un effet toxique sur la rétine et perturbent notre rythme de sommeil, a averti mardi l’agence de sécurité sanitaire Anses, qui recommande d’en « limiter l’usage », « tout particulièrement pour les enfants ».



Bon marché, très économes en énergie et à longue durée de vie, les éclairages à LED « connaissent une expansion considérable » mais ne sont pas sans danger, souligne l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.
Pour obtenir une lumière blanche, ces éclairages couplent une diode bleue à une couche de phosphore jaune. Plus leur lumière est « froide » (semblable au soleil à midi plutôt qu’au soleil couchant), plus la proportion de bleu est grande dans leur spectre.

La lumière bleue toxique pour l’œil et le sommeil

L’Anses avait déjà souligné les risques pour la rétine de cette lumière bleue lors d’un premier avis, en 2010.
Depuis, « les nouvelles données scientifiques confortent » cette toxicité pour l’œil, pouvant conduire à « une baisse de la vue », alors que dans le même temps, les LED sont de plus en plus présentes : éclairage domestique et extérieur, phares automobiles, écrans des téléphones portables, tablettes et ordinateurs…
Les études « montrent des effets phototoxiques à court terme liés à une exposition aiguë et des effets à long terme liés à une exposition chronique, qui augmentent le risque de survenue d'une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) », détaille l’organisme chargé de l’évaluation des risques sanitaires.
L’expertise de l’Anses met aussi « en évidence qu’une exposition, même très faible, à de la lumière riche en bleu le soir ou la nuit, perturbe les rythmes biologiques et donc le sommeil ».

Les enfants et adolescents plus sensibles à la lumière bleue

A cet égard, les enfants et les adolescents, « dont les yeux ne filtrent pas pleinement la lumière bleue », car leur cristallin est encore en développement, « constituent une population particulièrement sensible ».
Enfin, de nombreuses lampes à LED présentent « des variations importantes de l’intensité lumineuse », en réaction aux fluctuations du courant d’alimentation. « Certaines populations telles que les enfants, adolescents et des professionnels, pourraient être plus sensibles aux effets potentiels induits par cette modulation de la lumière : maux de tête, fatigue visuelle, risque accidentel, etc. », estime l’Anses.
Aussi recommande-t-elle de privilégier des éclairages domestiques de type « blanc chaud » et de limiter l’exposition à la lumière riche en bleu des écrans à LED « avant le coucher et pendant la nuit ».
Elle juge également que les objets vendus au grand public ne devraient comporter que les catégories de LED les moins dangereuses et qu’il faudrait « limiter l’intensité lumineuse des phares » des voitures.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum