Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lecture LUC 21-22

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lecture LUC 21-22 le Lun 20 Aoû - 16:39

Josué

avatar
Administrateur
20-26 août

LUC 21-22

La première fois, c’est lorsque Jésus dit : “Malheur à vous, scribes et Pharisiens, hypocrites ! Parce que vous donnez la dîme [ou dixième partie] (...) mais vous avez négligé les choses importantes de la Loi, à savoir : la justice, la miséricorde et la fidélité.” On trouve une autre allusion à la dîme dans les paroles du Pharisien hypocrite de la parabole de Jésus : “Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de toutes les choses que j’acquiers.” Et la troisième se trouve dans le livre des Hébreux où cette question de la dîme est discutée : il en est parlé pour montrer la supériorité de la prêtrise de Jésus, mais non pas pour indiquer que la dîme est pour les chrétiens. — Mat. 23:23 ; Luc 11:42 ; 18:12 ; Héb. 7:4-9, MN.
Un raisonnement juste sur la question écarte la dîme comme moyen de soutenir les activités chrétiennes. Le service chrétien est une question d’amour, et l’amour ne se traduit pas par un pourcentage. Un homme qui aime vraiment sa femme n’a pas besoin d’une telle prescription pour pourvoir à son entretien et ne se borne pas à donner un certain pourcentage s’il est en mesure de donner davantage quand il le faut. Et une femme qui aime vraiment son mari n’exigera pas un certain pourcentage de son salaire pour elle-même sans se préoccuper s’il peut le faire ou non. Dieu est plus raisonnable que la meilleure des mères de famille.
D’ailleurs, la dîme n’est pas toujours une disposition absolument équitable. Étant donné l’inégalité des conditions économiques actuelles, pour l’un, la dîme représente une petite somme, une bagatelle, pour ainsi dire, et pour un autre, un fardeau accablant. C’est ainsi que, d’une part, le versement de la dîme n’est pas nécessairement un signe de désintéressement et, d’autre part, elle impose des privations, un lourd fardeau.
Il n’est donc pas surprenant que le prélèvement de la dîme n’ait pas fait partie de la doctrine chrétienne. Dans les temps anciens, la loi de Dieu l’imposait aux Israélites mais c’était une disposition absolument équitable. Au début, chaque Israélite reçut une portion de terre raisonnable et, s’il la perdait, conformément aux dispositions prises, il était rétabli dans son bien l’année du jubilé. D’autre part, à l’origine, la dîme était destinée au Lévite qui n’avait pas reçu d’héritage dans le pays. Mais ces conditions-là ne prévalaient pas dans la congrégation chrétienne. C’est pour cette raison que nous ne trouvons aucune disposition relative au prélèvement de la dîme dans l’Église chrétienne, après les jours des apôtres. L’Encyclopedia of Religion and Ethics dit ceci : “Le système des dîmes ne fut pas appliqué pendant plusieurs siècles. (...) On n’en entend guère parler avant le quatrième siècle. (...) Selon Épiphane, la dîme n’est pas plus obligatoire que la circoncision.” (Tome XII, p. 348). Toutefois, avec l’apostasie de la vraie foi, comme l’apôtre Paul l’avait annoncé, l’Église chrétienne dévoya quant aux moyens à employer pour trouver l’argent destiné à couvrir les frais qu’entraîne la prédication de la bonne nouvelle. Toutefois, ce ne fut pas avant le sixième siècle que certains conciles ecclésiastiques rendirent la dîme obligatoire, et c’est seulement vers la fin du huitième que Charlemagne fit de la dîme une question de loi pour le Saint-Empire romain.

2 Re: Lecture LUC 21-22 le Lun 20 Aoû - 18:06

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
Les premiers versets du chapitre 21 parle de la générosité de la veuve qui met deux petites pièces dans le tronc .

3 Re: Lecture LUC 21-22 le Mar 21 Aoû - 15:06

samuel

avatar
Administrateur
4Car tous ceux-là ont mis dans les offrandes de leur superflu ; mais celle-ci y a mis, de sa disette, tout ce qu'elle avait pour vivre.
 Disette, déficit ; son avoir ne suffisait pas pour ses besoins.

L'amour ne calcule pas ; la foi compte sur Dieu pour l'avenir. Une telle conduite ne s'imite pas, Dieu l'inspire.

4 Re: Lecture LUC 21-22 le Mer 22 Aoû - 15:34

Josué

avatar
Administrateur
Voici, en partie, ce que Jésus a annoncé:
“Nation se dressera contre nation et royaume contre royaume; et il y aura de grands tremblements de terre et, dans un lieu après l’autre, des pestes et des disettes; et il y aura des spectacles terribles et, du ciel, de grands signes.” — Luc 21:10, 11.
Avez-vous remarqué? Il est question de “spectacles terribles”. Dans la même réponse, Jésus fait plus loin une observation de taille à propos de la peur qui pourrait directement affecter et bouleverser votre vie et celle de vos proches. Mais avant toute chose, passons brièvement en revue d’autres preuves attestant que nous vivons bien les derniers jours. — 2 Timothée 3:1.

5 Re: Lecture LUC 21-22 le Mer 22 Aoû - 16:12

papy

avatar
Nous ne saurions non plus passer sous silence les génocides perpétrés en vue d’exterminer des races ou des peuples entiers. L’homme du XXe siècle a sur les mains le sang de millions d’Arméniens, de Cambodgiens, de Juifs, de Rwandais, d’Ukrainiens et de beaucoup d’autres. La tuerie se poursuit dans les pays où les haines ethniques sont attisées par les fanatismes religieux. Oui, les guerres continuent de gorger la terre de sang humain

6 Re: Lecture LUC 21-22 le Jeu 23 Aoû - 14:48

Josué

avatar
Administrateur
Les serviteurs de Dieu ne furent pas mieux traités après la naissance du christianisme. Jésus-Christ lui-même déclara à ses disciples : “S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi.” (Jean 15:20). En une autre occasion, il leur dit : “On mettra la main sur vous et on vous persécutera, vous livrant aux synagogues et aux prisons, et vous serez traînés devant des rois et des gouverneurs à cause de mon nom. Cela tournera, pour vous, en témoignage. (...) Et vous serez livrés même par parents, frères, proches et amis, et on mettra quelques-uns d’entre vous à mort ; et vous serez des objets de haine pour tous à cause de mon nom. Et cependant pas un cheveu de votre tête ne périra en aucune façon. Par de l’endurance de votre part, vous acquerrez vos âmes.” (Luc 21:12-19). Ces paroles s’accomplirent dès le début du premier siècle.

7 Re: Lecture LUC 21-22 le Ven 24 Aoû - 8:27

Josué

avatar
Administrateur
LE MARDI 11 Nisan touchant à sa fin, Jésus finit d’enseigner ses apôtres sur le mont des Oliviers. Quelle journée bien remplie et fatigante! À présent, peut-être en retournant à Béthanie pour y passer la nuit, Jésus dit à ses apôtres: “Vous savez que la Pâque aura lieu dans deux jours, et le Fils de l’homme doit être livré pour être attaché sur un poteau.”
Il semble que le lendemain, mercredi 12 Nisan, Jésus reste dans un endroit tranquille avec ses apôtres. La veille, il a condamné ouvertement les chefs religieux et s’est rendu compte qu’ils cherchaient à le tuer. C’est pourquoi il ne se montre pas en public ce jour-là, car il veut que rien ne l’empêche de célébrer la Pâque avec ses apôtres le soir suivant.
Pendant ce temps, les prêtres en chef et les anciens du peuple sont réunis dans la cour du grand prêtre, Caïphe. Piqués au vif par les critiques que Jésus leur a adressées la veille, ils préparent un plan pour se saisir de lui par une ruse habile et le faire mettre à mort. Toutefois, ils disent: “Pas pendant la fête, afin qu’il ne s’élève pas de tumulte parmi le peuple.” Ils craignent le peuple, car Jésus a sa faveur.
Pendant que les chefs religieux complotent avec méchanceté de tuer Jésus, ils reçoivent un visiteur. À leur grande surprise, il s’agit de l’un des apôtres de Jésus, Judas Iscariote, celui en qui Satan a implanté l’idée ignoble de livrer son Maître. Comme ils sont heureux quand Judas leur demande: “Que voulez-vous me donner pour que je vous le livre?” Ils acceptent avec empressement de lui donner 30 pièces d’argent, le prix d’un esclave selon l’alliance de la Loi mosaïque. À partir de ce moment, Judas cherche une occasion favorable pour leur livrer Jésus à l’écart de la foule.
Le 13 Nisan commence le mercredi au coucher du soleil. Jésus étant arrivé de Jéricho le vendredi, c’est la sixième et dernière nuit qu’il passe à Béthanie. Le lendemain, jeudi, il faudra faire les derniers préparatifs pour la Pâque, qui commencera au coucher du soleil, quand l’agneau pascal devra être égorgé et entièrement rôti. Où vont-ils célébrer la fête, et qui fera les préparatifs?
Jésus n’a pas encore donné d’instructions à ce sujet, peut-être pour éviter que Judas n’en informe les prêtres en chef et qu’ils ne l’arrêtent pendant la célébration de la Pâque. Mais à présent, probablement tôt dans l’après-midi du jeudi, de Béthanie Jésus envoie Pierre et Jean, en disant: “Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.”
“Où veux-tu que nous la préparions?” demandent-ils.
“Voici, quand vous entrerez dans la ville, explique Jésus, un homme portant un vase en terre cuite, plein d’eau, viendra à votre rencontre. Suivez-le dans la maison où il pénétrera. Et vous devrez dire au propriétaire de la maison: ‘L’Enseignant te dit: “Où est la pièce destinée aux hôtes, celle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples?”’ Et cet homme vous montrera une pièce d’en haut, grande, garnie. Faites-y les préparatifs.”
Le propriétaire de la maison est sans aucun doute un disciple, qui s’attend peut-être à ce que Jésus lui demande d’utiliser sa maison pour cette occasion spéciale. Quoi qu’il en soit, quand Pierre et Jean arrivent à Jérusalem, ils trouvent tout exactement comme Jésus l’a prédit. Ainsi, ils veillent à ce que l’agneau soit prêt et à ce que toutes les dispositions soient prises pour permettre à 13 personnes, Jésus et ses 12 apôtres, de célébrer la Pâque. Matthieu 26:1-5, 14-19; Marc 14:1, 2, 10-16; Luc 22:1-13; Exode 21:32.

8 Re: Lecture LUC 21-22 le Ven 24 Aoû - 9:43

papy

avatar
Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchaient comment faire mourir Jésus ; car ils craignaient le peuple.
Luc ne nous dit pas ici pourquoi les chefs juifs désiraient exécuter Jésus.

9 Re: Lecture LUC 21-22 le Sam 25 Aoû - 12:54

Josué

avatar
Administrateur
Luc 22:7, 8 indique le moment où ce repas eut lieu. On y lit: “Vint alors le jour des Gâteaux sans levain, où l’on devait sacrifier la victime pascale; et il envoya Pierre et Jean, en disant: ‘Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.’” Le récit se poursuit ainsi: “Vous devrez dire au propriétaire de la maison: ‘L’Enseignant te dit: “Où est la pièce destinée aux hôtes, celle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples?”’” Ce soir-là, Jésus se réunit donc avec les 12 pour une fête juive. Il leur dit: “J’ai grandement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir.” — Luc 22:11, 15.

10 Re: Lecture LUC 21-22 le Dim 26 Aoû - 4:28

Josué

avatar
Administrateur
” Ce soir-là, Jésus se réunit donc avec les 12 pour une fête juive. Il leur dit: “J’ai grandement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir.” — Luc 22:11, 15.
Depuis son institution en Égypte, la Pâque était une fête familiale. Lorsqu’il établit la Pâque, Dieu dit à Moïse qu’un agneau devait être égorgé pour chaque maisonnée. Si la famille était trop petite pour consommer un agneau tout entier, elle pouvait inviter une famille voisine à partager le repas avec elle. Il est donc logique de penser que, pour la Pâque de l’an 33, la plupart des disciples de Jésus se rassemblèrent comme d’habitude avec leur famille pour prendre ce repas.

11 Re: Lecture LUC 21-22 le Lun 27 Aoû - 8:03

samuel

avatar
Administrateur
35Car comme un filet il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de toute la terre.
 D'après Sin., B, D, il faudrait construire : ne vienne sur vous à l'improviste comme un filet ; car il viendra sur tous ceux qui habitent.

Ce jour-là, le grand jour de l'avènement du Sauveur qui vient d'être annoncé et qui, partout dans l'Ecriture, nous est représenté comme inattendu, un objet d'universelle surprise. (Matthieu 24.42 ; 25.13, etc.)
Jésus adresse ces paroles à ses disciples de tous les temps. Il veut qu'ils attendent ce jour-là dans une sainte vigilance, comme pouvant les surprendre à chaque instant ; de là l'ignorance dans laquelle Jésus les a laissés à dessein sur le temps de sa venue. (Matthieu 24.36 ; Marc 13.32)

12 Re: Lecture LUC 21-22 le Lun 27 Aoû - 14:34

Josué

avatar
Administrateur
PEU avant sa mort, Jésus a prévenu ses disciples : “ Écoute[z] : Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. ” (Luc 22:31). Que voulait-il dire par là ?
Du temps de Jésus, la récolte du blé réclamait beaucoup de temps et d’efforts. En premier lieu, les moissonneurs assemblaient le blé en gerbes. Ensuite, ils les battaient contre une surface dure ou faisaient passer un traîneau, tiré par des animaux, sur les tiges, afin de les réduire en morceaux. Ce procédé libérait le grain de l’épi et de la balle. Puis les agriculteurs lançaient le tout en l’air. Le grain retombait sur l’aire de battage, tandis que la brise emportait la bale au loin. En dernier lieu, le grain était passé au crible pour être débarrassé de tous les déchets restants.
Conformément aux paroles de Jésus, Satan a attaqué sans relâche les disciples du Christ de cette époque, et aujourd’hui il s’en prend à nous (Éph. 6:11). C’est vrai, Satan n’est pas directement à l’origine de chacune de nos difficultés (Eccl. 9:11). Il n’empêche qu’il est prompt à utiliser n’importe quel moyen à sa disposition pour briser notre intégrité. Par exemple, il nous incitera peut-être à suivre un mode de vie matérialiste, à choisir des divertissements malsains et à adopter une conduite sexuelle immorale. Il peut également avoir recours à des camarades de classe, des collègues de travail ou des proches non Témoins pour nous pousser à tirer pleinement profit de tout ce que le monde offre en termes d’éducation et de carrière. De plus, Satan se sert parfois de la persécution directe afin de briser notre intégrité. Évidemment, il utilise bien d’autres méthodes encore pour nous “ passer au crible ”.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum