Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Lun 29 Mai - 13:34

Josué

avatar
Administrateur
29 mai–4 juin
JÉRÉMIE 49-50.
Il est probable qu’après la déportation des habitants d’Israël, le royaume du Nord, par Tiglath-Piléser III et un de ses successeurs (2R 15:29 ; 17:6), les Ammonites se mirent à occuper le territoire de la tribu de Gad, territoire qu’ils avaient vainement tenté de conquérir en combattant Yiphtah (voir Ps 83:4-Cool. C’est pourquoi, dans le message prophétique qu’il énonça par l’intermédiaire de Jérémie, Jéhovah reprocha aux Ammonites de s’être approprié l’héritage des Gadites et il les avertit de la désolation prochaine d’Ammôn et de son dieu Malkam (Milkom) (Jr 49:1-5). Mais les Ammonites allèrent plus loin encore en envoyant des bandes de maraudeurs harceler Juda sous le règne de Yehoïaqim, durant les dernières années du royaume judéen. — 2R 24:2, 3.

2 Re: 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Lun 29 Mai - 14:57

samuel

avatar
Administrateur
Les Ammonites tout comme les Moabites descendaient de Lot  et habitaient au nord de Moab.
Une partie des Israélites,Gad ,Ruben et la demi tribut de Manassé, avaient hérité de territoires de Transjordanie et les Ammonites avec leur dieu Momloc furent réprimandés pour avoir usurpé cette région lors de l'invasion du royaume du nord par les Asyriens.

Josué

avatar
Administrateur
Vers la fin du septième siècle avant notre ère, la haine intense d’Édom pour Israël devint particulièrement évidente. À cette époque, les Babyloniens conquirent le royaume de Juda. Les Édomites se réjouirent du malheur de leurs frères auquel ils contribuèrent même en volant des dépouilles et en livrant aux Babyloniens des fugitifs judéens (Obad. 1, 12-14). Ils cherchèrent avidement à élargir leur territoire en s’appropriant le pays autrefois contrôlé par les royaumes d’Israël et de Juda. — Ézéch. 35:10-12.
Ces actes indignes d’un peuple frère n’échappèrent pas à Jéhovah Dieu. Par ses prophètes Obadiah, Ézéchiel et Jérémie, il fit connaître sa décision de détruire Édom. Jérémie et Obadiah présentèrent essentiellement le même message, rendant ainsi doublement certain l’accomplissement de la parole de Jéhovah sur la chute d’Édom : “Si des voleurs entraient vers toi, si des spoliateurs entraient de nuit, jusqu’à quel point te trouverais-tu réduit au silence ? Est-ce qu’ils ne voleraient pas autant qu’il leur plairait ? Ou bien si des vendangeurs entraient vers toi, ne laisseraient-ils pas des grappillages ? Ah ! jusqu’à quel point ils ont été fouillés, ceux d’Ésaü ! Comme on a recherché ses trésors cachés !” (Obad. 5, 6 ; Jér. 49:9, 10). En effet, les voleurs ne volent que ce qu’ils veulent, et les vendangeurs laissent des grappillages. Mais dans le cas d’Ésaü (Édom), rien ne resterait après sa défaite.
Mais par qui un tel malheur allait-il venir ? Voici la réponse prophétique : “Ils t’ont trompé, tous les hommes qui étaient dans une alliance avec toi. Ils l’ont emporté sur toi, les hommes en paix avec toi. Ceux qui mangent la nourriture avec toi placeront un filet sous toi comme sous celui en qui il n’y a pas de discernement.” (Obad. 7). Ainsi, la défaite serait infligée par ceux-là mêmes avec qui les Édomites s’étaient alliés, c’est-à-dire, bien sûr, les Babyloniens à qui ils avaient livré les fugitifs de Juda.
Le temps viendrait donc où, en accord avec la prophétie d’Obadiah, ‘il n’y aurait pas de survivant pour la maison d’Ésaü’ (Obad. 18.) Les Édomites devaient cesser d’exister en tant que peuple. Selon la parole prophétique transmise par Ézéchiel, les Israélites allaient avoir un rôle à jouer dans l’accomplissement des jugements de Dieu contre Édom. Voici ce que Jéhovah fit dire à Ézéchiel : “Et je ferai venir ma vengeance sur Édom par la main de mon peuple Israël ; et ils devront agir en Édom selon ma colère et selon ma fureur.” — Ézéch 25:14.
Personne aujourd’hui ne peut nier que la parole prophétique sur Édom se soit réalisée. Le peuple édomite a complètement disparu. De plus, tout s’est bien passé de la manière annoncée dans la prophétie biblique

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
18 Une autre prophétie de Jérémie a également connu son accomplissement au Ier siècle de n. è. Jéhovah avait annoncé qu’Édom ferait partie des nations qui subiraient l’invasion des Babyloniens (Jér. 25:15-17, 21 ; 27:1-7). Mais la parole divine allait plus loin : Édom deviendrait comme Sodome et Gomorrhe, ce qui, nous le savons, signifiait qu’elle resterait inhabitée pour toujours, autrement dit qu’elle cesserait d’exister (Jér. 49:7-10, 17, 18). C’est exactement le sort qu’elle a connu. Selon vous, Édom ou les Édomites figurent-​ils sur les cartes d’aujourd’hui ? Non. On ne les retrouve pour ainsi dire que dans des livres de l’Antiquité, dans l’histoire biblique ou sur des cartes retraçant cette époque. Flavius Josèphe rapporte que les Édomites ont été contraints à accepter le judaïsme au IIe siècle av. n. è., puis qu’ils ont cessé d’exister en tant que nation après la destruction de Jérusalem en 70 de n. è.

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR
49:12: boire cette coupe,la coupe de la colère de Dieu .
Si Juda va subir la colère divine ,à combien plus forte raison Edom,qui a manqué de compassion envers son (frére).

Mikael

avatar
MODERATEUR
MODERATEUR

Étude perspicace
Adversaire
Quand ses serviteurs se montraient infidèles, Dieu permettait à leurs ennemis de les dépouiller et de les vaincre (Ps 89:42 ; Lm 1:5, 7, 10, 17 ; 2:17 ; 4:12). Cependant, les ennemis tiraient des conclusions erronées de leurs victoires : ils s’en attribuaient le mérite et louaient leurs dieux, ou pensaient qu’ils n’auraient pas de comptes à rendre du traitement qu’ils avaient infligé au peuple de Dieu (Dt 32:27 ; Jr 50:7). Jéhovah se voyait donc dans l’obligation d’humilier ces adversaires orgueilleux et vantards (Is 1:24 ; 26:11 ; 59:18 ; Na 1:2), ce qu’il faisait à cause de son saint nom. — Is 64:2 ; Éz 36:21-24.

7 Re: 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Jeu 1 Juin - 15:56

Josué

avatar
Administrateur
50.1 à 51.64 Le prophète continue à développer le thème du chapitre 25, en s’inspirant largement de la prophétie d’Isaïe contre Babylone, chapitres 13 et 14. Babylone, l’instrument de la colère divine contre le peuple d’Israël et les nations païennes, ses parentes et ses voisines (Jérémie, chapitres 46 à 49), a accompli son mandat, mais l’a dépassé. Elle a agi dans une pensée d’orgueil (comparez Hab 1:11)

Josué

avatar
Administrateur
“‘En ces jours-là et en ce temps-là’, telle est la déclaration de Jéhovah, ‘viendront les fils d’Israël, eux et les fils de Juda ensemble. Ils marcheront, pleurant tout en marchant, et ils rechercheront Jéhovah, leur Dieu. Ils s’informeront sans relâche du chemin de Sion [le mont sur lequel était bâtie la capitale], leur face tournée dans cette direction, en disant: “Venez et joignons-nous à Jéhovah dans une alliance de durée indéfinie qui ne sera pas oubliée.” [Dans quel but feraient-ils cela?] Il y a le bruit de ceux qui fuient et de ceux qui s’échappent du pays de Babylone pour annoncer dans Sion la vengeance de Jéhovah, notre Dieu, la vengeance pour son temple.’” — Jér. 50:4, 5, 28.
Cette prophétie n’a pas trait au mouvement sioniste que le Juif autrichien Theodor Herzl organisa en 1897. La Jérusalem que les Juifs occupent aujourd’hui, ils l’ont prise par la force des armes lors de la Guerre des Six Jours, en 1967, et, sur le mont où le temple se dressait jadis, on a construit la Coupole du Rocher, un édifice musulman qui n’attire pas l’attention sur le nom de Jéhovah. Vers quelle “Sion” le reste est-il donc retourné de façon paisible à partir de 1919?
12 Il s’agit du mont Sion que l’apôtre Jean aperçut en vision 26 ans après la destruction totale de Jérusalem par les légions romaines en l’an 70. Jean écrivit: “Et j’ai vu, et voici l’Agneau se tenant debout sur le mont Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille qui ont son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts. (...) et le bruit que j’ai entendu était comme celui de chanteurs qui s’accompagnent de la harpe, jouant sur leurs harpes. Et ils chantent comme un chant nouveau devant le trône [de Dieu] et devant les quatre créatures vivantes et les anciens; et personne ne pouvait apprendre ce chant à fond, sinon les cent quarante-quatre mille, qui ont été achetés de la terre. (...) Ce sont ceux qui continuent à suivre l’Agneau peu importe où il va. Ceux-ci ont été achetés d’entre les humains comme prémices pour Dieu et pour l’Agneau.” — Rév. 14:1-4.

9 Re: 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Sam 3 Juin - 17:20

Josué

avatar
Administrateur
Le prophète Jérémie parla figurément de la nation égyptienne, prospère et bien nourrie sur ses terres, comme d’“ une très belle génisse ”, mais il prédit qu’elle serait vaincue (Jr 46:20, 21). Ce même prophète compara également les conquérants babyloniens du peuple de Dieu, exultant au sujet de leur conquête d’Israël, à une génisse frappant le sol de ses pieds dans l’herbe tendre (Jr 50:11). Hoshéa déclara qu’Éphraïm, le royaume des dix tribus, avait été à une certaine époque comme une génisse bien dressée, étant enseigné et béni par Dieu, étant dans l’abondance, comme un animal battant le grain qui était autorisé à manger du fruit de son travail, travail relativement aisé. — Ho 10:11 ; Dt 25:4.

10 Re: 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Dim 4 Juin - 7:00

Josué

avatar
Administrateur
Isaïe ne vécut pas assez longtemps pour voir Babylone inhabitée. Mais, comme il l’avait prédit, cette ville devint finalement un simple “ tas de pierres ”. (Jérémie 51:37.) Selon Jérôme, hébraïsant né au IVe siècle de notre ère, Babylone était à son époque un territoire de chasse où erraient “ des bêtes de toutes sortes ”. Et elle est restée désolée jusqu’à ce jour. Que sa restauration en site touristique ne fasse pas illusion, “ lignée et postérité ” de Babylone ont à jamais disparu, comme Isaïe l’avait annoncé. — Isaïe 14:22.

11 Re: 29 mai–4 juin JÉRÉMIE 49-50 le Lun 5 Juin - 8:33

Josué

avatar
Administrateur
“‘En ces jours-là et en ce temps-là’, telle est la déclaration de Jéhovah, ‘viendront les fils d’Israël, eux et les fils de Juda ensemble. Ils marcheront, pleurant tout en marchant, et ils rechercheront Jéhovah, leur Dieu. Ils s’informeront sans relâche du chemin de Sion [le mont sur lequel était bâtie la capitale], leur face tournée dans cette direction, en disant: “Venez et joignons-nous à Jéhovah dans une alliance de durée indéfinie qui ne sera pas oubliée.” [Dans quel but feraient-ils cela?] Il y a le bruit de ceux qui fuient et de ceux qui s’échappent du pays de Babylone pour annoncer dans Sion la vengeance de Jéhovah, notre Dieu, la vengeance pour son temple.’” — Jér. 50:4, 5, 28.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum