Témoins de JEHOVAH VERITE actif
Témoins de JEHOVAH VERITE actif

forum des discussions sur la bible ouvert a tous.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les témoins de Jéhovah bannis de Russie.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas  Message [Page 9 sur 9]

Marmhonie

Marmhonie
MODERATEUR
MODERATEUR
Rappel du premier message :

Les TJ & la Watchtower bannis de la Russie fin 2016


La situation est claire
Le "tsar" Poutine, chrétien orthodoxe pratiquant, en a fini avec les "intrusions" de la Watchtower américaine en bannissant définitivement cette organisation et ses membres.
Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 Tj-interdit-russie-1-5157eaf

Interdiction des Témoins de Jéhovah en Russie
Le bras de fer entre la Watchtower de s'imposer au nom de Dieu en Russie, a rencontré la colère de l'Église Orthodoxe russe qui a mis fin à l'existence légale de la Watchtower russe.
Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 Tj-interdit-russie-2-5157edf

Désormais, tout témoin de Jéhovah surpris en Russie ira finir sa vie en prison, ou pire.

http://forummarmhonie.forumotion.asia/forum

Josué

Josué
Administrateur
La Cour d'appel a confirmé la décision de la peine de prison pour Dennis Christensen
23 MAI 2019
région d'Orel


Trois juges de la Cour régionale d'Orlovsky ont confirmé la condamnation de Dennis Christensen.

Il a été reconnu coupable en vertu de l'art. 282,2 (1) du Code criminel. La Cour européenne des droits de l'homme se prépare à examiner sa plainte auprès du gouvernement danois en tant que personne concernée.

« Aujourd'hui, il est devenu clair que les déclarations des autorités russes aux autorités internationales que l'élimination des Témoins de Jéhovah, » ne contient aucune restriction ou l'interdiction de pratiquer les enseignements des personnes morales individuelles mentionnées ci-dessus » pas plus que la ruse, - a déclaré le représentant de l'Association européenne des Témoins de Jéhovah Jaroslav Sivulskii. - Il a ajouté : "condamner un homme pour l'extrémisme et une attaque contre l'ordre constitutionnel, puis le punir sur un pied d'égalité avec les voleurs et les assassins, est inadmissible"

papy

papy
La société va telle fair appel de cette décision?

philippe83


MODERATEUR
MODERATEUR
Espérons que le Danemark puisse se faire entendre devant la cour européenne. Quoiqu'il en soit Jéhovah va certainement utiliser frère Christiensen d'une manière inattendue comme celle par exemple de rendre témoignage dans des prisons là ou on ne pouvait peut-être pas aller. Et au final des russes deviendront des frères. L'oeuvre va pouvoir s'étendre au grand dam des autorités russes.bonheur
A+

papy

papy
Cela me fait penser aux frères qui ont été déportés aux temps de Staline en Sibérie.
Car tout le long du voyage en train qui durait plusieurs jours les frères rendaient témoignage a chaque arrêt et plus tard dans les goulags.

Josué

Josué
Administrateur

ALERTE INFO | La cour d'appel confirme la décision d'emprisonner Dennis Christensen


Le 23 mai 2019, trois juges du tribunal régional d'Orel ont rejeté le pourvoi en appel de Dennis Christensen et ont confirmé la décision de le condamner à six ans de prison. Environ 80 de nos frères et sœurs ont assisté aux audiences. Des diplomates d'Australie et du Danemark étaient aussi présents. Les médias internationaux rendent déjà compte de l'issue de cette affaire. 
Depuis que frère Christensen a été condamné en février, il y a eu 115 descentes de police et trois fois plus de procédures pénales engagées contre les Témoins de Jéhovah que lors des trois mois précédents. 

Nous prions pour frère Christensen et pour tous nos compagnons en Russie. Nous sommes certains que Jéhovah « est près de tous ceux qui l’appellent » et qu’il continuera d’aider nos frères à rester fermes face à la persécution (Psaume 145:18).

samuel

samuel
Administrateur
[size=33]Dennis Christensen va faire appel de sa condamnation devant la Cour européenne des droits de l’homme[/size]

Comme nous l’expliquions dans un précédent article, le 23 mai 2019, le tribunal régional d’Oriol a confirmé la condamnation de Dennis Christensen. Il doit donc purger une peine de six ans de prison. Comme il a déjà passé deux ans en détention provisoire, l’équivalent de trois ans de prison selon le droit russe, il lui reste encore trois ans d’emprisonnement. C’est pourquoi, le soir du 6 juin 2019, frère Christensen a été transféré dans une colonie pénitentiaire. Une requête concernant sa condamnation va être déposée auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Une autre requête portant sur son placement en détention provisoire a déjà été déposée auprès de la CEDH.
Nous saluons le calme et l’endurance de frère Christensen face à ce traitement injuste. Nous sommes convaincus que Jéhovah continuera de le soutenir, lui et les plus de 200 autres Témoins de Jéhovah de Russie qui font l’objet de poursuites judiciaires (Psaume 27:1).

Josué

Josué
Administrateur
[size=33]La Russie confisque l’ancien siège national[/size]

Le 3 mai 2018, le tribunal de Saint-Pétersbourg a confirmé la décision de décembre 2017, permettant au gouvernement russe de confisquer sans délai notre ancien siège national, situé à Solnetchnoïe. Juste avant l’audience en appel, un journaliste, un spécialiste des religions et deux avocats Témoins de Jéhovah parlent de cette injustice. Un couple qui a participé à la construction du siège national explique pourquoi la propriété est chère à leur cœur.

https://www.jw.org/fr/actualites/actualites/par-region/russie/confiscation-ancien-siege-national/

samuel

samuel
Administrateur
Pas triste pour les témoins de vivre dans la sainte Russie.

Josué

Josué
Administrateur
Une ONG française (FECRIS) – entièrement financée par le gouvernement français dans le but de lutter contre les minorités religieuses – s’est associée à l’administration Poutine et à l’Église orthodoxe russe pour étiqueter les religions non orthodoxes en Russie comme des groupes extrémistes et les éliminer. La dernière phase de ce plan a d’abord attiré l’attention internationale avec l’arrestation d’un citoyen danois par les autorités russes.
L’arrestation de Dennis Christensen
L’arrestation du citoyen danois Dennis Christensen(1) en Russie le 25 mai a mis le sort des Témoins de Jéhovah (TJ) sous les projecteurs du monde entier. Les autorités russes ont arrêté Christensen, ainsi que 15 autres Témoins de Jéhovah, lors d’une perquisition dans un complexe des TJ alors que les membres étaient en train d’étudier la Bible. Cette perquisition a été menée après l’interdiction des Témoins de Jéhovah en Russie le 20 avril par la Cour suprême, qui les a qualifiés d’organisation extrémiste.
Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=NivNhbuX4yA
Christensen a fait appel de son incarcération préventive, mais un tribunal russe a rejeté son appel le 21 juin. Parallèlement aux audiences de Christensen devant le tribunal se déroule la bataille légale de toute l’organisation russe des TJ. Les TJ ont fait appel de la décision du 20 avril devant la Cour suprême de Russie, qui a statué contre eux et a confirmé leur interdiction le 17 juillet. Christensen encourt une peine d’emprisonnement de 10 ans pour organisation d’une activité religieuse illégale, puisque l’étude biblique a eu lieu après l’interdiction initiale des TJ le 20 avril.
La décision de la Cour suprême du 20 avril contre les TJ a confirmé la décision du ministère russe de la Justice qui a ajouté au mois de mai ce groupe sur une liste d’organisations officiellement interdites pour activités extrémistes.
Mais pourquoi le ministère de la Justice a-t-il fait arrêter Christensen, un homme pacifique honoré (2) par les autorités russes pour services exceptionnels à la collectivité ? Pourquoi le ministère de la Justice a-t-il ajouté les TJ, qui sont des pacifistes avoués et évitent toute activité politique, sur une liste d’organisations extrémistes interdites?
La « French connection »
Le ministère de la Justice a pris sa décision sur la recommandation du Conseil d’experts du ministère pour la conduite d’études en sciences religieuses d’État et d’analyse d’experts. L’objectif du Conseil d’experts est d’enquêter sur les religions qui s’écartent de l’enseignement orthodoxe russe et de recommander aux pouvoirs publics des actions à l’encontre de ces religions. Le Conseil d’experts est dirigé par Aleksander Dvorkin, vice-président de la branche russe de la FECRIS.
La FECRIS, Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme, est une ONG française qui se consacre « selon ses statuts, à identifier en tant que secte / culte ou gourou l’organisation ou l’individu qui abuse de croyances et de techniques comportementales pour son propre bénéfice », selon la Coordination des associations et des individus pour la liberté de conscience (CAP Liberté de Conscience) (3).
L’ONU et le Conseil de l’Europe reconnaissent la FECRIS en tant qu’ONG, bien que les services du Premier ministre français fournissent 100% du financement de l’association, selon CAP Liberté de Conscience.
« Comment un Premier ministre peut-il déclarer qu’il n’existe pas de définition juridique d’une secte en France et, en même temps, financer à 100% une association NON GOUVERNEMENTALE dont l’objectif est de désigner des ‘sectes / cultes’ ? », souligne la déclaration de CAP Liberté de Conscience.
La FECRIS en Russie
CAP Liberté de Conscience relève également le partenariat de la FECRIS, et de Dvorkin, avec l’Église orthodoxe russe dans le cadre de la campagne contre des minorités religieuses comme les TJ en Russie.
« Si l’action de la FECRIS n’est pas religieuse et prétend être neutre à cet égard, comment peut-elle expliquer qu’une organisation enregistrée dans un état laïc – la France – soit financée massivement par l’argent de tous les contribuables français, alors que son vice-président, Alexander Dvorkin, citoyen russe, est béni et financé par le Patriarche de l’Église orthodoxe russe pour ses activités anti-sectes » , ajoute le communiqué de CAP Liberté de Conscience. « Cette même Église orthodoxe russe qui, avec Poutine, persécute des minorités religieuses depuis des années en Russie. »
La campagne de la FECRIS contre les TJ russes durait depuis des années avant l’arrestation de Christensen. Une organisation associée à la FECRIS et partenaire de l’Église orthodoxe russe, le Comité de sauvetage des jeunes des sectes totalitaires, a déposé la première plainte contre les TJ de Moscou en 1995, selon une étude sur la FECRIS publiée dans le Journal for the Study of Beliefs and Worldviews (JSBW)(4).
La plainte initiale a été rejetée, mais le comité a déposé à nouveau plainte contre les TJ à Moscou à quatre reprises, jusqu’à ce que les autorités russes acceptent d’ouvrir une enquête en 1998. Un tribunal de district de Moscou a confirmé la plainte contre les TJ en 2004, après une longue bataille juridique, et a prononcé l’interdiction permanente de la communauté moscovite des TJ. Plusieurs plaintes en vue de disperser les différentes communautés de TJ ont également été déposées dans d’autres villes, malgré la décision de 2010 de la Cour européenne des droits de l’homme établissant que l’interdiction des TJ de Moscou était contraire à la loi russe.
La décision la plus récente de la Cour suprême de Russie a étendu l’interdiction des TJ à tout le pays.
Aleksander Dvorkin
Dvorkin n’est pas seulement vice-président de la FECRIS, il est aussi directeur de l’organisation membre de la FECRIS en Russie, le Centre de recherche sur les études religieuses de Saint-Irénée de Lyon, qui est associé à l’Église orthodoxe russe.
La campagne de Dvorkin contre les TJ en Russie à travers la FECRIS a attaqué ceux-ci à la fois sur le front juridique et sur le front social. Les violences contre les TJ, y compris des incendies criminels et des agressions (5), sont liées à plusieurs commentaires de Dvorkin encourageant les soupçons et les actions du public contre ce groupe religieux, entre autres, selon l’étude de JSBW.
Dvorkin a également accordé une interview dans un documentaire de 2009 appelé Emergency Investigation: les Témoins de Jéhovah, dans lequel il a comparé les TJ à des trafiquants de drogue et les a qualifiés d’ « esclaves ». Selon l’étude de JSBW, ce documentaire a été utilisé pour justifier des violences publiques contre des membres des TJ en Russie.
« Leurs adeptes recrutent des étudiants qui ont échoué à l’université, et aussi des personnes sans emploi ; ils ont un large éventail d’influence psychologique, en particulier sur les esprits instables des adolescents et des jeunes », a déclaré Dvorkin au sujet des Témoins de Jéhovah et de la secte Hare Krishna. Dvorkin a encouragé le public à « participer à la lutte contre les sectes, à déposer des plaintes et à recueillir des données brutes afin que les autorités locales puissent réagir rapidement ».
La légalisation de la purification religieuse russe
La loi russe Anti-extrémisme de 2002 a ouvert la voie à Dvorkin et à la FECRIS pour étiqueter un groupe pacifique comme les TJ comme extrémiste et le faire interdire dans tout le pays.
L’administration Poutine a ostensiblement adopté cette loi en réponse aux attentats terroristes du 11 septembre, mais a bientôt commencé à utiliser la loi de 2002 pour transformer en réalité le concept de « sécurité spirituelle » de Poutine, tel qu’il est décrit dans le Concept de sécurité nationale 2000 de l’administration russe (6).
« Protéger la sécurité nationale de la Fédération de Russie comprend également la protection de l’héritage culturel, spirituel et moral, des traditions et des références historiques de la vie publique et la préservation du patrimoine culturel de tous les peuples de Russie », indiquait le communiqué. « Il doit y avoir une politique publique pour protéger le bien-être spirituel et moral de la population, interdire l’utilisation du temps d’antenne pour promouvoir la violence ou les instincts primaires et contrecarrer l’impact négatif des organisations religieuses et des missionnaires étrangers. »
La loi considérait initialement l’action violente comme l’un des critères pour qualifier l’extrémisme. Un amendement de 2006 à la loi Anti-extrémisme a fait disparaître la violence en tant que critère et a indiqué les critères suivants d’une activité extrémiste, selon l’étude JSBW :
A. La définition de l’extrémisme doit inclure la diffamation contre des fonctionnaires d’État liés à l’accusation dans des cas d’extrémisme ou d’un crime particulièrement grave ;
B. Tout acte de violence (y compris le hooliganisme) contre un fonctionnaire doit être qualifié d’extrémisme; et
C. Non seulement les appels à une activité extrémiste seront interdits, mais aussi les « justifications » de l’activité extrémiste.
La loi a donc défini l’extrémisme comme « une incitation à l’inimitié raciale, nationaliste ou religieuse, et aussi à l’inimitié sociale ». En ajoutant l’incitation à l’inimitié religieuse ou sociale, la FECRIS et ses organisations associées, en partenariat avec l’Église orthodoxe russe et grâce à la position de leurs membres dans le gouvernement russe, étaient libres d’étiqueter toute religion qui déviait de la doctrine orthodoxe russe comme extrême.
Dvorkin a profité de cette liberté et a pris pour cibles les Mormons, Hare Krishna, les Nouveaux Pentecôtistes, le Falun Gong et les Témoins de Jéhovah, en les étiquetant comme plus dangereux que les Satanistes, car ils « cachent le mal sous le couvert du bien », selon l’étude JSBW.« Dans le cadre de la stratégie de purification religieuse en Russie, des plaintes ont été déposées par des groupes anti-sectes et diverses institutions de l’État qui cherchaient à mettre en liquidation un certain nombre de mouvements non orthodoxes, y compris des organisations catholiques », conclut la section de l’étude consacrée à la Russie.
« En réalité cependant, dans les pays étudiés dans le cadre de ce travail de recherche (France, Autriche, Allemagne, Russie et Serbie), la neutralité et l’impartialité de l’État n’existent malheureusement pas. Dans ces cinq pays, l’État et les pouvoirs publics prennent le parti des associations affiliées à la FECRIS et financent leurs activités, même si celles-ci sont utilisées pour les activités missionnaires d’une Église dominante ou si elles sont censées défendre la position et l’influence d’une Église particulière dans la société, pour lutter contre l’érosion de ses membres ou pour la développer », précise l’étude.
1 : http://dailycaller.com/2017/05/27/russians-raid-jehovahs-witness-bible-study-arrest-danish-citizen/
2 : https://www.jw.org/en/news/releases/by-region/russia/officials-honor-jehovahs-witnesses-outstanding-community-service/
3 : http://www.osce.org/odihr/268651?download=true
4 : http://www.hrwf.net/images/reports/2012/2012fecrisbook.pdf
5 : https://watchtower.sharefile.com/share?#/view/s289a0caf5d246b69
6 : http://hrwf.eu/france-fecris-russian-branch-behind-the-persecution-of-non-orthodox-minorities-in-russia/
Source : http://dailycaller.com/2017/07/23/the-french-connection-how-the-russian-orthodox-church-and-the-putin-administration-colluded-with-a-french-ngo-to-destroy-the-jehovahs-witnesses/
Traduction CAP LC CT

chico.

chico.

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
[size=33]Les biens immobiliers des Témoins de Jéhovah saisis par la Russie sont estimés à plus de 57 millions de dollars[/size]

Depuis le 20 avril 2017, jour où la Cour suprême de Russie a interdit l’œuvre des Témoins de Jéhovah dans ce pays, nos frères et sœurs sont régulièrement persécutés et emprisonnés. Les autorités ont aussi progressivement saisi 131 propriétés appartenant aux Témoins de Jéhovah, et 60 autres risquent d’être confisquées. La valeur totale de ces biens est estimée à plus de 57 millions de dollars (50 millions d’euros).
L’une des propriétés saisies est l’ancien siège national de Russie à Solnetchnoïe (voir la photo de gauche ci-dessus) ; ce bien appartenait à la Watch Tower Bible and Tract Society of Pennsylvania. À elle seule, cette propriété est estimée à 30 millions de dollars. Parmi les autres biens immobiliers saisis, 43 appartiennent à des entités juridiques basées en Autriche, au Danemark, en Espagne, aux États-Unis, en Finlande, en Norvège, aux Pays-Bas, au Portugal et en Suède. Ces saisies sont illégales, puisque la décision de la Cour suprême interdisant les activités des Témoins de Jéhovah ne fournit au gouvernement aucune base légale pour confisquer des propriétés qui appartiennent à des organisations étrangères.
Les Témoins de Jéhovah ont enregistré une requête auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) concernant la saisie illégale de la propriété de l’ancien siège national de Russie. Quel que soit le verdict que rendra la CEDH, nous plaçons notre entière confiance en Jéhovah. Nous prions pour que nos frères et sœurs de Russie continuent d’être courageux, et refusent de laisser les descentes de police, les arrestations ou la confiscation de leurs lieux de culte les empêcher d’adorer Jéhovah « avec l’esprit et la vérité » (Jean 4:23).

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
[size=33]La Russie s’attaque à des Témoins de Jéhovah âgés[/size]

Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 702019173_univ_cnt_01_md

Frère Boris Burylov, âgé de 78 ans, est accusé d’« extrémisme » dans la ville de Perm.


En mai 2019, les autorités des régions russes d’Arkhangelsk et de Volgograd ont ouvert des enquêtes pénales contre deux de nos sœurs âgées. Sœur Kaleriya Mamykina, en photo ci-dessus, et sœur Valentina Makhmadgaeva, respectivement 78 et 71 ans, sont poursuivies pour « extrémisme » simplement parce qu’elles sont Témoins de Jéhovah.
En avril 2018, les autorités de la ville de Vladivostok ont accusé sœur Yelena Zayshchuk, âgée de 84 ans, et quatre autres Témoins d’être des criminels. Dix frères et sœurs de plus de 70 ans sont actuellement poursuivis en justice en Russie parce qu’ils pratiquent paisiblement leur culte.
Même si aucun de ces compagnons âgés n’est emprisonné, cette situation constitue évidemment une épreuve pénible pour eux. Si les poursuites ne sont pas abandonnées et que les tribunaux les déclarent coupables, ils encourent de lourdes amendes et des peines de prison.
À la date du 17 juin 2019, 215 frères et sœurs étaient injustement accusés de crime. Ce nombre ne cesse d’augmenter. Continuons donc de prier pour tous nos frères et sœurs de Russie, en les mentionnant parfois par leur nom. Nous sommes convaincus que Jéhovah les fortifiera « avec toute puissance selon sa force glorieuse » pour qu’ils puissent « endurer pleinement avec patience et joie » (Colossiens 1:11).

Josué

Josué
Administrateur
[size=33]Mise à jour : Dennis Christensen reste ferme malgré son transfert dans une colonie pénitentiaire[/size]

Le 6 juin 2019, deux semaines après que frère Dennis Christensen a perdu en appel, les autorités russes l’ont transféré du centre de détention provisoire d’Orel vers la colonie pénitentiaire n3 de la ville de Lgov. Lgov se situe à 200 kilomètres d’Orel, où se trouvent la famille et les amis de Dennis.
Dès son arrivée en prison, Dennis a subi des insultes et des attaques visant à briser sa fidélité. Cependant, il continue de compter fermement sur Jéhovah, et se montre fort et courageux (1 Pierre 5:10).
Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 702019191_univ_cnt_01_md

En Finlande (de gauche à droite) : Mark Sanderson, membre du Collège central, Irina Christensen, et Tommi Kauko, un frère de Finlande.


Depuis l’arrestation et l’emprisonnement de Dennis, les frères et sœurs soutiennent avec amour sa femme, Irina. En juin, frère Mark Sanderson, membre du Collège central, et d’autres frères responsables de l’œuvre ont pu rencontrer Irina en Finlande et l’ont encouragée.
Cela fait maintenant un mois que Dennis est emprisonné dans la colonie pénitentiaire. Récemment, Irina a reçu la permission de lui parler une fois par jour au téléphone. Elle a aussi été autorisée à lui rendre visite.
Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 702019191_univ_cnt_02_md

Irina relisant des lettres encourageantes de Dennis


Ces deux dernières années, malgré tout ce qu’ils ont subi depuis qu’il a été arrêté et emprisonné, Dennis et Irina sont restés fermes et joyeux. Irina dit que les lettres que Dennis lui écrit chaque semaine l’encouragent énormément. Dans une des lettres qu’elle préfère, il lui a écrit : « Rester positif est très important, et nous avons tant de raisons d’être joyeux. » Il termine ainsi : « Soutenir la souveraineté de Jéhovah est la raison de notre existence. Je sais que le voyage pour nous est long, et nous n’avons pas remporté la victoire. Pas encore. Mais à la fin, nous en sortirons vainqueurs. J’en suis sûr à 100 pour cent. »
Le 21 juillet, lors de l’assemblée internationale au Danemark, frère Lett, membre du Collège central, a lu un message de Dennis, dans lequel il disait entre autre : « J’aurais aimé être avec vous, mais ce n’est pas possible pour le moment car je n’ai pas encore terminé ma mission. Mais ce sera possible dans l’avenir et je l’attends avec impatience. »
Pendant son arrestation à Rome, Paul a écrit : « Je remercie toujours mon Dieu quand je me souviens de vous dans chacune de mes supplications pour vous tous. Je fais chaque supplication avec joie, [...] je vous porte dans mon cœur, vous qui participez avec moi à la faveur imméritée, aussi bien dans mes chaînes que pour ce qui est de défendre la bonne nouvelle et de la faire reconnaître en justice » (Philippiens 1:3, 4, 7).

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
Prions pour que notre frère reste fidèle et aussi pour sa femme.

Patrice1633

Patrice1633
MODERATEUR
MODERATEUR
Dennis et Irrina Christenson
Tout un couple qui AIME JEHOVAH, des exemples a imiter ...

Le titre de ce sujet me fait toujours rire par contre, car sur 220 pays dans le monde, il y en a surement plus de la moitier qui on eux leur interdiction, au Quebec c'etait en 1950, avec Maurice Duplessis, ca durer quelques années, semblable en Russie, dans les annuaires que nous avions avant, il y avait toujours chaque annees, plus d'un pays qui etait interdit de precher, alors hihi, drole de titre qu'il nous ecrit  ce Marmhonie ....
Et en 2019, ce sont  les forums a Marmhonie qu'il banni
aux TJ  d'entrer sur ses sites ...
Hihi, droke de mot "banni" ...

Josué

Josué
Administrateur
                                               

Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 702019206_univ_lsr_lg


Des policiers russes armés, dont l’un porte une masse, foncent vers l’une des 31 maisons qui ont été perquisitionnées à Nijni Novgorod en juillet 2019.



[ltr]
7 AOÛT 2019
RUSSIE

[size=41]Russie : le nombre de maisons de Témoins perquisitionnées par des policiers atteint la barre des 600[/size]

Durant les 18 derniers mois, en Russie, des policiers locaux et des agents du Service fédéral de sécurité (FSB) ont perquisitionné au total 613 maisons de frères et sœurs. Depuis janvier 2019, les autorités ont déjà perquisitionné 332 maisons ; ce chiffre dépasse déjà le total des foyers perquisitionnés en 2018, qui était de 281.
Les autorités s’acharnent contre nos frères et sœurs particulièrement depuis ces derniers mois. En juin, on a dénombré 71 perquisitions, et en juillet, 68. Cela représente une augmentation considérable en comparaison des 23,4 perquisitions constatées en moyenne chaque mois en 2018.
Les témoins de Jéhovah bannis de Russie. - Page 9 702019206_univ_cnt_01_md

Des policiers russes perquisitionnent une maison à Nijni Novgorod.


Lors d’une perquisition classique, de nombreux policiers masqués et lourdement armés se dirigent vers une maison ou un appartement, puis y entrent de force. Il est arrivé qu’une fois à l’intérieur des policiers braquent leurs armes sur le visage des Témoins, y compris sur des enfants et des frères et sœurs âgés, comme s’ils avaient affaire à des criminels endurcis et dangereux. Il n’est donc pas surprenant que plusieurs spécialistes partagent l’avis du professeur Derek Davis, ancien directeur du J.M. Dawson Institute of Church-State Studies de la Baylor University, qui a déclaré : « La persécution agressive que la Russie mène contre un mouvement paisible comme les Témoins de Jéhovah est manifestement “extrémiste”. »
Malheureusement, avec l’augmentation des perquisitions, le nombre d’enquêtes pénales ouvertes contre nos frères a aussi augmenté. Désormais, en Russie et en Crimée, ce sont 244 frères et sœurs qui sont poursuivis en justice. Ce nombre a plus que doublé depuis décembre 2018 ; on comptait alors 110 enquêtes pénales. Sur les 244 frères et sœurs actuellement poursuivis, 39 sont emprisonnés, 27 sont assignés à résidence et plus de 100 sont l’objet de différentes restrictions.
Même si nos frères et sœurs sont toujours la cible d’attaques de la part des autorités russes, nous ne sommes pas ‘ébranlés par ces épreuves’. Au contraire, nous sommes encouragés par les rapports attestant que nos compagnons restent fidèles à Jéhovah et font preuve d’endurance. Nous louons et remercions Jéhovah parce qu’il répond à nos nombreuses prières en leur faveur, et nous restons convaincus qu’il continuera de le faire (1 Thessaloniciens 3:3, 7).
[/ltr]

Josué

Josué
Administrateur
[size=33]Interview de frère Dimitri Mikhaïlov[/size]

En mai 2018, frère Mikhaïlov a été arrêté et emprisonné de façon illégale. Il raconte ce qu’il a vécu.
https://www.jw.org/fr/actualites/jw/region/russie/video-interview-dimitri-mikhaïlov/

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
cour d’appel lève l’assignation à résidence de frère Andreï Souvorkov
Le 14 août 2019, la cour d’appel de la ville de Kirov a levé l’assignation à résidence de frère Andreï Souvorkov, âgé de 26 ans. Frère Souvorkov bénéficie de davantage de liberté, mais il fait toujours l’objet de poursuites pénales.

Pour rappel, le 9 octobre 2018, la police et des membres des forces spéciales portant des masques ont fait une descente dans 19 domiciles à Kirov. C’est là que frère Souvorkov et son beau-père ainsi que trois autres frères ont été arrêtés.

Frère Souvorkov se souvient du jour où sa maison a été perquisitionnée : « La plupart de nos objets de valeur ont été saisis. Mais pour ma femme et moi, ce n’était pas grave, parce que nous nous sommes toujours efforcés de garder une vie simple et de ne pas trop être attachés aux biens matériels. Le conseil de Matthieu 6:21, ‘‘car là où est ton trésor, c’est là aussi que sera ton cœur’’, nous a aidés à rester calmes. »

Suite à ces descentes de police, des procédures pénales ont été engagées contre frère Souvorkov, son beau-père et les trois autres frères pour avoir chanté des cantiques, étudié des publications religieuses, et possédé un exemplaire de la Traduction du monde nouveau en russe. Ils ont été envoyés dans un centre de détention en attendant qu’un tribunal décide de les libérer ou de les placer en détention provisoire.

Frère Souvorkov raconte ce qu’il a vécu : « J’ai passé deux nuits dans un centre de détention. Au début, je priais constamment. J’étais convaincu que Jéhovah m’entendait et qu’il me soutiendrait. Je me suis souvenu de quelques cantiques et je les ai chantés. En tout, je me suis rappelé les paroles de plus de 50 cantiques ! »

Le tribunal a ensuite placé frère Souvorkov et les autres frères en détention provisoire. Lors de sa première semaine en détention, frère Souvorkov a voulu aider les autres. Il explique : « J’ai décidé de citer les noms de certains frères dans mes prières et d’écrire des lettres encourageantes à ceux dont je me rappelais l’adresse. Cela m’a rendu heureux » (Actes 20:35).

Quelques mois plus tard, tous les frères ont finalement été assignés à résidence, à l’exception de frère Andrzej Oniszczuk. Frère Souvorkov est le premier des frères de Kirov dont l’assignation à résidence a été levée.

« Quand je pense à ce qui m’est arrivé, dit frère Souvorkov, je suis très content d’être allé en prison. [...] Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve et si je retournerai en prison un jour. Mais j’ai désormais la conviction que, même en prison, Jéhovah et son organisation me soutiendront. Je n’ai pas peur d’être emprisonné. »

papy

papy
BONNE NOUVELLE cheers

Josué

Josué
Administrateur
[size=33]Russie : Dans le procès contre frère Moskalenko, le tribunal rendra son verdict la semaine prochaine[/size]

Le juge Ivan Belykh du tribunal du district jeleznodorojny de Khabarovsk a annoncé que le verdict du procès concernant frère Valeri Moskalenko (52 ans) sera rendu le 2 septembre 2019.
Frère Moskalenko est en détention provisoire depuis son arrestation le matin du 2 août 2018 lors d’une perquisition de son domicile par le Service fédéral de sécurité (FSB) et la police antiémeute. Les policiers ont fouillé sa maison pendant cinq heures avant de l’arrêter. Étant donné que frère Moskalenko est en détention provisoire depuis plus d’un an, on peut craindre qu’il soit condamné et emprisonné, comme cela a été le cas de Dennis Christensen.
Le 18 décembre 2018, une plainte, Moskalenko v. Russia, a été déposée devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Plus de 50 plaintes contre la Russie ont été déposées devant la CEDH, et 34 d’entre elles ont déjà été transmises au gouvernement russe.
Nous sommes fiers de nos chers frères et sœurs de Russie ‘en raison de leur endurance et de leur foi dans toutes leurs persécutions et dans les difficultés qu’ils rencontrent’. Il est évident que Jéhovah les soutient et les bénit. Nous prions pour que Jéhovah continue de donner à frère Moskalenko la force dont il a besoin pour endurer avec joie, quel que soit le verdict qui sera rendu la semaine prochaine (2 Thessaloniciens 1:4).

Marmhonie

Marmhonie
MODERATEUR
MODERATEUR
Mikael a écrit:cour d’appel lève l’assignation à résidence de frère Andreï Souvorkov
Le 14 août 2019, la cour d’appel de la ville de Kirov a levé l’assignation à résidence de frère Andreï Souvorkov, âgé de 26 ans...
Il faut citer la source :
https://www.jw.org/fr/actualites/jw/region/russie/La-cour-dappel-l%C3%A8ve-lassignation-%C3%A0-r%C3%A9sidence-de-fr%C3%A8re-Andre%C3%AF-Souvorkov/

Malheureusement ces bons mots encourageants ne sont pas un reflet objectif de ce qui arrive aux tj persécutés. Ils sont bloqués dans une impasse qui se resserre sur chacun d'eux. Il faut traiter, nous disent des témoins contactés, "au cas par cas". C'est donc beaucoup plus grave qu'on ne nous le dit officiellement.

http://forummarmhonie.forumotion.asia/forum

Patrice1633

Patrice1633
MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:[Malheureusement ces bons mots encourageants ne sont pas un reflet objectif de ce qui arrive aux tj persécutés. Ils sont bloqués dans une impasse qui se resserre sur chacun d'eux. Il faut traiter, nous disent des témoins contactés, "au cas par cas". C'est donc beaucoup plus grave qu'on ne nous le dit officiellement.

Marmhonie qui viens nous faire rire hihi
Marmhonie, ils nous jetterons a la prisons et nous tuerons

Luc 21:12
Mais avant que toutes ces choses arrivent, on vous arrêtera et on vous persécutera : on vous livrera aux synagogues et on vous jettera en prison. Vous serez amenés devant des rois et des gouverneurs à cause de mon nom


Ne pense tu pas que le Quebec et les autres pays echapperons quand la Bible la deja predit d'avance?
C'est temporaire, la suite est que son peuple herite du Royaume de Dieu ....

“Mais quand ces choses commenceront à arriver, redressez-​vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche.” (Luc 21:28).

Marmhonie, sommes nous du bon cote si ce que la bible dit se réalise devant TES YEUX?

Mikael

Mikael
MODERATEUR
MODERATEUR
Les Témoins savent qu'ils seront persécutés et en plus les dictateurs passent mais le peuple de Dieu sera toujours là.

Patrice1633

Patrice1633
MODERATEUR
MODERATEUR
Marmhonie a écrit:[
Malheureusement ces bons mots encourageants ne sont pas un reflet objectif de ce qui arrive aux tj persécutés. Ils sont bloqués dans une impasse qui se resserre sur chacun d'eux. Il faut traiter, nous disent des témoins contactés, "au cas par cas". C'est donc beaucoup plus grave qu'on ne nous le dit officiellement.

Ttttt, Marmhonie,
Je sais tres bien que tu nous prepare tout un spectacle, mais nous savons decouvrir le vrai du faux ..
Nous y avons ete preparer tu sais, pas depuis la Russie mais depuis le debut de l'organisation car la bible parle tres bien que tout ceux qui veulent suivre le Christ sera persecuter ..

Nos publications nous on informer comment survivre durant ces persecution, la bible nous explique a faire confiance en Jéhovah et nous avons appris comment detecter ceux qui se ferons passer pour des TJ aussi ...
Car c'est arriver a maintes reprise,

Nous avons des articles depuis quelques semaines encore pour nous expliquer comment se préparer durant ces persecution, j'ai meme mus les TG qui en parle sur le forum, vous pouvez le voir su jw aussi
En fin de semaines nous avons un tres bon article en parlant aussi ..  d'assistez a nos reunions pour posez des questions, j'ai invitez tout le monde a assistez a nos reunion pour poser des questions sur cette PERSECUTIONS PRESENTE  ...
J'y serais, les TJ sur ce site y seront aussi, tres bonne etude ..  

Un des premier verset que j'ai vue dans la bible etait ces 2 la ....

Revelation 7
Après cela, j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter, des gens de toutes nations et tribus et peuples et langues. Ils se tenaient debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches ; et ils avaient des feuilles de palmiers à la main.  10 Et sans cesse ils criaient d’une voix forte : « Le salut, nous le devons à notre Dieu, qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. »


Alors l’un des anciens m’a demandé : « Ces gens vêtus de longues robes blanches, qui sont-​ils et d’où viennent-​ils ? »  14 Et aussitôt je lui ai répondu : « Mon seigneur, c’est toi qui le sais. » Et il m’a dit : « Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et ils ont lavé leurs longues robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau.  15 Voilà pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, et ils lui offrent un service sacré jour et nuit dans son temple ; et celui qui est assis sur le trône étendra sa tente sur eux

Ca m'avais toucher de savoir qu'il y aurais des survivant a ce qui s'en viens, ce qui sera appeler "la grande tribulation"

Notre organisation nous a preparer a faire parti de cette "Grande foule" actuellement vivante sur la terre ...

Etes vous preparer?

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 9 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum